Le Canal du Midi de Béziers à Marseillan (5/10) : la bifurcation vers Farinette-plage

Le récit de Nicolas sur le Canal du Midi : sur Vias et la bifurcation vers Farinette-plage.

0-0-0

Voici le 35ème récit photographique de ma randonnée à vélo le long des 240 km du du Canal du Midi. Il sera question du trajet entre les ouvrages du Libron et Farinette plage à Vias.

Tout d’abord, le passage sur les barrières des ouvrages du Libron oblige les cyclistes à poser pieds à terre et, pour ceux qui tracent des remorques, à les détacher, comme vous pouvez le découvrir sur la planche visuel ci-dessous.

0-0-0

0-0-0

A partir des ouvrages, il est possible de longer le canal sur les deux rives jusqu’à Vias. Sur la rive droite, côté mer, se trouve l’Europark, la plus grande fête foraine fixe de France (en données 2021), inaugurée en 1985.

0-0-0

0-0-0

Je conseillerais d’emprunter la rive gauche, celle coté montagnes, afin d’éviter de traverser l’échangeur routier plus loin, peu pratique pour les deux roues et les piétons, d’une part…

0-0-0

0-0-0

… et qui permet de découvrir le pont vieux, d’autre part, ouvrage qui m’a inspiré graphiquement parlant. Pour continuer vers Agde, il faut l’emprunter pour regagner la rive droite, coté mer.

0-0-0

0-0-0

Direction ensuite le canal d’évacuation vers la mer, autrement dit, la bifurcation vers Farinette plage, la plage du Clot, la plage du Libron (côté Ouest) et la plage de la Tamarissière (côté Est), en franchissant un passelis (plutôt bien entretenu, celui-ci, ce qui n’est pas le cas de tous les passelis du Canal du Midi, bien que j’observe des progrès quant à leur entretien lors de mes nouvelles promenades).

0-0-0

0-0-0

0-0-0

Ici commence ledit canal d’évacuation, appelé aussi Canal du Clot, créé dans les années 1970, servant à évacuer les crues. Autrement dit, des travaux indispensables pour adapter le canal à l’urbanisation galopante de cette époque.

Ce canal rejoint le ruisseau de l’Ardaillou avant d’atteindre la méditerranée.

Désireux donc d’aller voir la mer, je décide donc de longer cette bifurcation, par la rive Ouest, avant de reprendre mon chemin vers Agde.

0-0-0

0-0-0

Par cette belle journée ensoleillée, je décide de prendre un verre sur une terrasse de la plage avant de reprendre ma route. Il est possible d’apercevoir les Pyrénées et le Mont Canigou par temps clair, mais ce jour là, il y avait trop de brume.

0-0-0

0-0-0

Je m’aperçois qu’il est très facile de regagner l’autre rive, sur la plage, dans le mesure ou, en temps normal, c’est à dire sans crues, le débouché du Canal du Clot est de la taille d’un ruisseau et peu profond. Un barrage retient les eaux en amont (ou les libère, c’est selon). A noter que derrière la plage de la Tamarissière se trouvent l’Etang du Clos de Vias.

0-0-0

0-0-0

0-0-0

Je retourne donc vers le Canal du Midi par la rive Est…

0-0-0

0-0-0

… et je retrouve le pont qui enjambe la bifurcation (petit visuel numérique réalisé à partir d’une photo).

0-0-0

0-0-0

Direction maintenant le pont des trois yeux et l’écluse ronde d’Agde.

0-0-0

0-0-0

C’est tout, pour le moment !!!

Nicolas globe croqueur (et photographe).

0-0-0

Retour sur la liste des  articles consacrés à ma randonnée à vélo.

0-0-0

Mes photos de tous les biefs et toutes les écluses du canal, sur ce lien.

0-0-0

Les ouvrages du Libron sur le Canal du Midi

Ou comment la navigation reste possible pendant les crues du Libron.

o-o-o

Voici une série de 9 planches sur la traversée du Libron par le Canal du Midi avant et après 1858, année ou ont été mis en service les ouvrages du Libron, permettant la navigation sur la voie d’eau, même en période du crue de ce fleuve côtier.

Elles sont extraites de ce lien (avec possibilité de fichier PDF téléchargeables). Je remercie, au passage, l’auteure de ce travail.

o-o-o

Avant 1858.

o-o-o

o-o-o

Après 1858, et l’ouvrage tel qu’il fonctionne aujourd’hui, en 2021.

o-o-o

o-o-o

o-o-o

o-o-o

o-o-o

o-o-o

o-o-o

Il est à noter cependant que ces ouvrages ingénieux, protégeant le Canal du Midi d’ensablement, d’apport d’alluvions et de déchets suite aux crues du Libron, ne dispense aucunement d’interventions de maintenance régulières, comme vous pouvez le découvrir sur la vidéo ci-dessous.

o-o-o

o-o-o

Je termine cette publication par quelques photos prises par moi-même et que j’ai le plaisir de vous faire partager.

o-o-o

o-o-o

o-o-o

o-o-o

o-o-o

o-o-o

o-o-o

o-o-o

C’est tout, pour le moment !!!

Nicolas globe croqueur (et photographe).

o-o-o

Les ouvrages du Libron sur un site du Canal du Midi sur ce lien, et sur le lien du site du Canal du Midi de Philippe Calas.

Venez découvrir quelques photos du fleuve en crues aux ouvrages en cliquant ici.

o-o-o

Le Canal du Midi de Béziers à Marseillan (4/10) : les Ouvrages du Libron

Le récit de Nicolas sur le Canal du Midi : les ouvrages du Libron.

o-o-o

Voici le 34ème récit photographique de ma randonnée à vélo le long des 240 km du du Canal du Midi. Il sera question ici des ouvrages du Libron.

C’est en effet un ensemble d’ouvrages esthétiques et techniques remarquables, peut-être un des plus exceptionnels et surprenants du Canal du Midi, du moins, un des plus beaux, selon moi des Canaux des Deux Mers avec l’épanchoir du Gailhousty et l’écluse ronde d’Agde que je vous évoquerai en temps voulu.

Cependant, je suis loin de tout connaitre sur ce qui se rattache à ces canaux et d’autres découvertes me surprendront très certainement, je pense à celles que je pourrais découvrir le long des rigoles de la montagne et de la plaine, notamment.

Je ne peux m’empêcher de vous présenter de nouveau trois de mes aquarelles sur ce magnifique bâtiment qui fait partie intégrante dudit épanchoir évoqué plus haut.

o-o-o

o-o-o

Petit aparté évoqué, « revenons à nos moutons ».

Les ouvrages du Libron, terminés en 1858, qui méritent à eux seul une publication toute entière, ont d’abord été imaginés par l’ingénieur Loysel au début du XIXe Siècle, puis concrétisés par l’ingénieur Urbain Maguès (1807-1876), à qui l’on doit plusieurs réalisations urbanistiques dans l’esprit haussmannien à Toulouse.

Pourquoi une telle réalisation ici !!!???

Le Canal du Midi se trouve à cet endroit à un niveau peu élevé, entre 2 m et 2 m 50 au dessus du niveau de la mer Méditerranée, toute proche. Le miroir d’eau du Libron, fleuve côtier apparemment paisible, long de 43 km et traversant 9 commune, est à peine plus bas, 1 m 95. Il passe sous le Canal du Midi.

Cependant, en période de crues, comme, par exemple, aux moments des « épisodes cévenols » ou des fontes des neiges, il remplissait le canal de limons et de débris et lui amenai des des alluvions. Des interventions de remise en état s’avéraient donc nécessaire, par la suite pour rendre le Canal du Midi de nouveau navigable.

Même l’installation d’une barge spéciale avec des extrémités avant et arrière fermées par de hautes cloisons en bois afin de protéger le canal ne semblait pas suffire, et, progrès techniques aidant, une autre solution, plus sécurisante, et surtout permettant de ne pas interrompre la navigation pendant les crues, a donc été imaginée.

o-o-o

Extrait de « Histoire du Canal du Midi  » par Antoine-François Andréossy

o-o-o

D’abord, le lit du Libron a été détourné (enfin, je suppose qu’il en fut ainsi. En fait, peut-être avait t’il été détourné au moment de la conception du canal et de la mise en place de la barge !!!??? Si quelqu’un peut me renseigner sur ce point, pour affiner mes informations, je suis preneur).

o-o-o

o-o-o

Il passait auparavant à quelques mètres plus à l’Ouest, au niveau de cet aqueduc à siphon, en amont.

o-o-o

o-o-o

Dans le sens Béziers-Agde, voici l’entrée et la sortie des ouvrages du Libron.

o-o-o

o-o-o

L’ensemble comporte deux corps d’ouvrage aux intersections des deux bras du Libron, composé de vannes et demi-bâches qui isolent le canal des crues du fleuve. Une zone dite « protégée », ou « bassin de station » séparent ces deux sas.

Ci-dessous, 2 vue du bassin, à gauche, direction Agde, à droite, direction Béziers.

o-o-o

o-o-o

Les demi-bâches, situées dans chacun des 2 corps d’ouvrage, ce sont ces portes de part et d’autre du passage vouté, et permettent, quand elles sont fermées horizontalement, d’isoler le canal des crues du Libron.

o-o-o

o-o-o

Elle sons surpendues à des roues posées sur rails et un système d’engrenages permet de les actionner.

o-o-o

o-o-o

Autres portes accolées en amont et en aval des corps d’ouvrage, les vannes, qui s’ouvrent et se ferment verticalement, permet aussi d’isoler le canal des crues du fleuve côtier.

o-o-o

o-o-o

o-o-o

Et voici comment s’opère le passage d’une embarcation au moment des crues.

o-o-o

o-o-o

Pour terminer, voici une de mes aquarelles avec le passage d’un bateau de plaisance.

o-o-o

o-o-o

C’est tout, pour le moment !!!

Nicolas globe croqueur (et photographe).

o-o-o

Une autre publication sur les ouvrages du Libron sur le Canal du Midi.

Venez découvrir quelques photos du fleuve en crues aux ouvrages en cliquant ici.

o-o-o

Retour sur la liste des  articles consacrés à ma randonnée à vélo.

o-o-o

Mes photos de tous les biefs et toutes les écluses du canal, sur ce lien.

o-o-o

Nous sommes ici dans un secteur du canal ou naviguent les bateaux du soleil.

o-o-o

Une petite vidéo sur les ouvrages du Libron.

o-o-o

o-o-o

Le Canal du Midi de Béziers à Marseillan (3/10) : Le bief d’Agde jusqu’aux Ouvrages du Libron

Le récit de Nicolas sur le Canal du Midi entre l’écluse de Portiragnes et les Ouvrages du Libron (photos et aquarelle).

o-o-o

Voici le 33ème récit photographique de ma randonnée à vélo le long des 240 km du du Canal du Midi. Il sera question ici du bief d’Agde jusqu’aux ouvrages du Libron.

Avant de poursuivre mon récit, je tiens à exprimer une opinion suivante :

Pour moi, être amoureux du Canal du Midi est totalement légitime, certainement pas excessif, comme j’ai pu le lire ailleurs. Chacun est libre de ressentir comme il le veut et je me garderai bien d’en apporter un jugement, surtout que moi aussi, je suis un amoureux du Canal du Midi.

Mise au pont faite, je reprend le cours de ma publication.

Ci-desous, en aval de l’écluse de Portiragnes ou débute le bief. A noter qu’une voie asphaltée longe le canal jusqu’au pont de Roque-Haute, près de la réserve naturelle du même nom.

o-o-o

o-o-o

Il est à noter ici que l’itinéraire se confond avec celui de l’Eurovélo 8, Cadix (Espagne)-Athènes (Grèce), Limassol (Chypre). Itinéraire de 5900 km. On peut considérer que le trajet depuis Port-La-Nouvelle jusqu’à Sète peut être une variante de cet itinéraire.

o-o-o

o-o-o

A partir de l’écluse, et comme les terres ont une altitude très faible par rapport au niveau de la mer, il a bien fallu trouver un moyen de faire évacuer le surplus d’eau du canal au moment des crues, qui plus est, dans une région marécageuse.

Plusieurs solutions ont donc été trouvées, comme par exemple, les bordures du cour d’eau plus élevées côté piedmont, et plus basses côté mer.

Des passelis ont été donc créés, comme vous pouvez le voir ci-dessous, au nombre de 22 le long de ce bief, plus ou moins bien entretenus. Certains ont malheureusement disparus. Le surplus d’eau au niveau de ces ouvrages, se repend sur une surface plane avant de s’évacuer vers la mer par un fossé.

o-o-o

o-o-o

Lors de mes nombreuses promenades qui on suivies mon trajet à vélo, j’ai pu cependant observer, à ma grande satisfaction une restauration de certains d’entre eux.

L’itinéraire du chemin asphalté se sépare du canal au niveau du pont évoqué en début de publication pour se diriger vers Vias-plage.

o-o-o

o-o-o

On aperçoit une colline qui était un petit volcan il y a environs 560 000 ans,et un domaine. Une carrière de pierre en basalte gris se trouvait à proximité.

Le canalet de Roque-Haute, créé en 1770 pour permettre d’accéder à ladite carrière a été possible grâce à l’autorisation du Marquis de Villeneuve qui a obtenu en échange une prise d’eau en amont de l’écluse de Villeneuve pour irriguer le parc de son château. C’est ce qui s’appelle du donnant donnant.

o-o-o

o-o-o

Cet itinéraire très agréable permet non seulement des promenades à vélo ou a pied, mais aussi à cheval. J’approche de Port de Cassafières, créé en 1971.

o-o-o

o-o-o

Beaucoup de plaisanciers qui choisissent de longer le Canal du Midi partent ou termine leur trajet à partir de cet endroit.

o-o-o

o-o-o

o-o-o

Ici se trouve d’ailleurs un point de ravitaillement en carburant.

o-o-o

o-o-o

o-o-o

Je croise plus loin, tout d’abore la péniche Béatrice, une embarcation emblématique, qui fait chambre d’hôtes…

o-o-o

o-o-o

… puis un autre embarcation fonctionnant à l’énergie solaire.

o-o-o

o-o-o

Arrivée sur le passelis de Roqueguinarde (1705) à 28 travées. Il est à noter qu’a partir de 1835, ces ouvrages furent améliorés pour permettre aux chevaux qui tiraient les embarcations de les franchir de manière plus aisée avec les dalles des ponceaux taillées avec un bec relevé sur les bords du chemin de halage qui permettaient de retenir une épaisseur de gravier.

o-o-o

o-o-o

Je croise un des nombreux petits bateau électriques que l’on trouve tout au long du Canal, comme au Somail, Capestang et bien d’autres endroits encore.

o-o-o

o-o-o

Entretenir le canal est une remise en question permanente qui exige de tenir compte de l’environnement et de l’urbanisation en particulier. En 1972, cet aqueduc à siphon a été ajouté afin de permettre une meilleure évacuation des crues.

o-o-o

o-o-o

Arrivée sur un endroit atypique qui mérite à lui seul une publication entière et qui sera le sujet du prochain article : les ouvrages du Libron.

o-o-o

o-o-o

Pour terminer , voici une de mes pièces graphiques sur Port Cassafières.

o-o-o

o-o-o

C’est tout, pour le moment.

Nicolas globe croqueur (et photographe).

o-o-o

Retour sur la liste des  articles consacrés à ma randonnée à vélo.

o-o-o

Mes photos de tous les biefs et toutes les écluses du canal, sur ce lien.

o-o-o

Nous sommes ici dans un secteur du canal ou naviguent les bateaux du soleil.

o-o-o

La carrière de Roque-Haute sur ce lien.

0-0-0