Mes itinérances graphiques en Ardèche et en Provence

Le récit des itinérances estivales de Nicolas globe croqueur en Ardèche et en Provence, durant l’été 2019.

Dans la continuité de ma précédente publication du 24 août 2019 sur mes itinérances estivales dans le Haut-Doubs, je vous emmène maintenant en Ardèche, et en Provence.

Ci-dessous une vue panoramique du sud du département de l’Ardèche depuis le village de Montréal avec le Ventoux en arrière-plan, visible par temps clair.

Voici quelques paysages près de Largentière et en particulier le pont de l’ancienne ligne de chemin-de-fer.

Non loin de là, le village de Chassiers …

… puis celui de Balazuc, au pied duquel coule la rivière qui a donné son nom au département, un lieu de baignade réputé.

Tout comme l’est aussi celui de Labeaume, ou a lieu tous les ans, un festival de musique, en juillet.

Dans la série des villages perchés, à 165 km plus au sud-est, voici Ansouis, dans le département du Vaucluse et son célèbre château de style aixois (vues diurnes et nocturne).

Pour continuer dans les vues nocturnes, voici Loumarin …

… avant d’achever ce récit par une représentation d’un lieu que j’apprécie beaucoup, le village de Cucuron et son bassin arboré de platanes qui forme une place harmonieuse.

C’est tout, pour le moment !!!

Nicolas globe croqueur.

En « bonus », une vidéo sur le château d’Ansouis.

Dick Rivers et la Nice Baie des Anges

Hommage numérique et graphique de Nicolas globe croqueur à Dick Rivers à travers l’une de ses chansons « Nice Baie des Anges ».

Deux disparitions le 24 avril 2019, Jean-Pierre Marielle, comédien, que j’évoque sur une autre de mes publications, et le chanteur Dick Rivers (représenté ci-dessous quand il était jeune), qui aura si bien chanté une ville que j’aime beaucoup, Nice, dont voici deux de mes aquarelles.

La première, une vue de la ville depuis le quai Rauba Capeu, la seconde depuis le Mont Boron, sur laquelle on peut apercevoir au premier plan, la vieille ville et sa cathédrale Sainte Réparate, (a droite) située sur la place Rosetti d’ou on peut déguster les délicieuses crèmes glacées et sorbets artisanaux de chez Fennochio.




Pour terminer, voici un montage vidéo de la fameuse chanson.



C’est tout, pour le moment.

Nicolas globe croqueur.


Un nouvel envol

Un nouvel envol pour ce blog qui migre sur une nouvelle plateforme.

Bonjour à toutes et à tous.

J’ai été informé par l’équipe abonnements, du  » Monde » de la disparition des blogs des abonnés au journal numérique, dont le mien.

Mon inquiétude passagère s’est dissipée dans le mesure ou j’ai reçu un nouveau mail sur le procédé à adopter pour migrer toutes mes publications sur une nouvelle plateforme wordpress. Vous aurez ainsi tout le loisir de retourner lire mes anciennes publications et en lire de nouvelles.

Cet article est donc une « renaissance », et j’aurai le plaisir de publier de nouveau, à commencer par les quatre récits qu’il me reste à écrire sur ma ballade à vélo le long du Canal du Midi.

CM-CJR-CR-PH-391-article-27

Vous pourrez me suivre dorénavant sur https://croqueurdenature.blog, avec deux nouveautés :

Un onglet de traduction sur la droite de l’écran vous permettra de lire dans la langue choisie et vous aurez l’opportunité de vous abonner à mes newletters.

C’est avec grand plaisir que je vais pouvoir continuer à fonctionner plus ou moins en synergie avec d’autres bloggers, comme les aquarellistes Christian Colin et Alain Marc.

J’ai accompagné le premier à Venise, l’été dernier ….

2018-08-le-31-Venise-vue-05-Aqu-gondoles-sous-bâches-r-c

… quant au second, j’ai une pensée particulière pour lui dans le mesure ou il a tenu un stand au 2e festival de carnets de voyages en Provence, à Lourmarin les 13 et 14 avril 2019.

aq-provence-lourmarin

Y ont été présent(e) aussi d’autres dessinateurs et aquarellistes que je connais, comme Vincent Desplanche, Sonia Privat et aussi Lolo Wagner, un des administrateurs du blog des Urban sketchers France.

Je reste bien entendu actif sur les blogs collaboratifs du Canal du Midi, des croqueurs de nature et Urban sketchers France.

Donc, l’aventure continue.

Nicolas globe croqueur.

Vidéos sur Lourmarin :

Une agréable journée urban sketching ensoleillée en Avignon ce 21 août 2018

Au moment ou je publie cet article, les frimas d’un automne déjà bien entamé pointent leur nez. J’ai donc décidé de ramener un peu de soleil dans vos cœurs en vous présentant mes aquarelles et dessins réalisés lors d’une journée urban sketching que j’ai organisée le mardi 21 août 2018 sur Avignon.

Je commence par deux incontournables, le Pont Saint-Bénezet et le palais des Papes.

A proximité, la façade du Palais du Petit-Palais. Il s’agit de la livrée cardinalice (palais élevé pour y accueillir un Cardinal et sa suite), dan laquelle ont vécu plusieurs évêques comme Anglic de Grimoardou. Nous devons son aspect actuel aux restaurations du 15ème Siècle initiées par Julien de la Rovère, futur Pape Jules II.

 Avignon compte plus de 25 de ces demeures, que dis-je, palais d’apparat, toutes aussi somptueuses les unes que les autres.

L’édifice est aujourd’hui un musée consacré à la peinture et à la sculpture médiévale et de la première Renaissance. Il abrite aussi de nombreuses œuvres des primitifs italiens, la plus importante collection en France après celle du Louvre.

Lui fait face, l’Hôtel Calvet de la Palun, qui a abrité une antenne locale de la Banque de France, aujourd’hui Musée des Baux-Arts et d’archéologie.

Journée de fortes chaleurs oblige, l’après-midi fut consacré a différentes places arborées comme la Place Saint Didier, que j’ai choisi de traiter.

Non loin de là, autre lieu intéressant, le Cloître Saint Louis, ancien noviciat des Jésuites qui abrite aujourd’hui un hôtel de luxe.

Voici une aquarelle de la rue de la République, avec, à gauche, la façade 17ème siècle du musée Lapidaire, anciennement Eglise des Jésuites.

Je termine cette publication par un panoramique nocturne splendide sur la ville, le pont et le Mont Ventoux en arrière plan.

C’est tout, pour le moment.

Nicolas globe croqueur.

Retrouvez deux de mes publications à ce sujet sur le blog des Urban sketchers France, ici et .

Randonnées graphiques en Provence, août 2017 (en couleur)

Après vous avoir fait découvrir en version sépia ma publication sur un séjour du côté de Forcalquier en août 2017, je vous en présente maintenant la version en couleur.

La Provence est un région qui m’inspire beaucoup sur le plan graphique. Après y avoir séjourné dans le cadre de rencontres organisées par mon ami peintre-carnettiste-aquarelliste Alain Marc, en 2014 et 2016 du côté de Salon, c’est cette fois-ci dans le cadre d’un séjour entouré d’un groupe sympathique, en particulier Ange Pieraggi (mais pas que lui) et encadré par l’aquarelliste Patrick Fouilhoux, du côté de Forcalquier et de la Montagne de Lure que je vous présente cette publication. Autrement dit, après avoir approché  le Lubéron par son versant Sud-ouest, c’est maintenant par son versant Nord-Oriental que vous allez découvrir mes travaux graphiques.

Entouré d’un groupe sympathique, en particulier Ange Pieraggi (mais pas que lui).

Pour commencer, voici le village de Sigonce par son versant Ouest. Il est à noter la présence de certaines toiture en lauze comme sur cette église à gauche (sur la dernière aquarelle ci dessous).

La terrasse du gîte qui nous accueillait nous offrait une agréable vue avec la lumière si particulière des fins d’après-midi d’été comme sur ce paysage des environs de Pierrerue.

Pierrerue, justement, avec sa sympathique place, sa fontaine et son olivier…

… et une chapelle non loin de la, sur la route en direction de Lurs.

Sur la commune de Sigonce existe une petite cascade au pied d’un pont et un endroit très agréable pour la baignade. Il s’agit du Lauzon, petite rivière de 25,2 km qui rend sa source dans la Montagne de Lure et se jette dans la Durance du côté de La Brilanne et Villeneuve.

Voici Lurs, village qui se dévoile une fois passé la chapelle et le cimetière,perché sur un promontoire qui domine la vallée de la Durance, aux carrefour des Monts du Vaucluse, du Lubéron, des pré-alpes de Digne et du Plateau de Valensole.

En reprenant la route pour me rendre au Monastère de Ganagobie, cette bâtisse provençale a attiré mon attention.

Voici ce fameux monastère, dans lequel il est possible de venir y faire des retraites.

Et c’est sur un panoramique sur la vallée de la Durance, en prolongement du site du monastère avec en fond les pré-alpes de Digne et le plateau de Valensole que j’achève ce récit.

C’est tout!, … pour le moment.

Nicolas globe croqueur (et photographe).

Ma première publication sur le sujet, ici.

Le récit du séjour 2018 d’Alain Marc, peintre-carnettiste-aquarelliste et maître de stages, .

Un de mes « coup de cœur », le « volet » provençal des aquarelles de Philipe Marty sur ce lien.

Le pont d’Avignon, tel qu’il est, tel qu’il fut, et le Palais des Papes

Voici une publication sur une de mes villes de prédilection, Avignon, et, en particulier, son célèbre pont et le Palais des Papes.

Ci-dessous, deux représentations à la plume encre sépia diluée, suivies de deux aquarelles.

Je poursuis par une une vidéo en images de synthèse sur ce qu’était le pont au Moyen-Age. Il reliait les Etats Pontificaux au Royaume de France.

C’est tout, … pour le moment.

Nicolas.

Souvenirs graphiques de Menton en 1989

En consultant mes archives graphiques que je prend soin de numériser, j’ai retrouvé mes travaux d’étudiant sur Menton. Je vous les fait partager. Voici donc cette ville frontalière dessinée et peinte à différents moments de la journée, de l’aube à la nuit tombée.

C’est tout, pour le moment !

Nicolas.