Le re blog de Monsieur jetlag (4) : Top 8 des plus beaux hôtels de Paris

Initialement publié sur Monsieur Jetlag :
La capitale française a la réputation d’être une ville élégante et bordée de romantisme. Paris voue également son succès à un grand nombre de complexes hôteliers luxueux. Dans cet article du blog voyage Monsieur Jetlag, découvrez la liste des plus beaux hôtels de Paris, ceux que vous devriez connaître à…

0-0-0

0-0-0

La capitale française a la réputation d’être une ville élégante et bordée de romantisme. Paris voue également son succès à un grand nombre de complexes hôteliers luxueux. Dans cet article du blog voyage Monsieur Jetlag, découvrez la liste des plus beaux hôtels de Paris, ceux que vous devriez connaître à tout prix ! Et les hôtels ça nous connait, pensez aussi à regarder notre rubrique hôtels du monde.

GRAND HÔTEL DU PALAIS ROYAL

Situé près du Jardin Royal, le Grand Hôtel du Palais Royal est un complexe raffiné, élégant, symbolisant tout le chic parisien. Mêlant également le luxe contemporain aux beautés de la royauté, il est certainement l’un des plus beaux hôtels de Paris.

Les plus beaux hôtels de Paris

HÔTEL DU SENTIER À PARIS

Tout aussi luxueux que l’hôtel précédent, l’Hôtel du Sentier a l’avantage d’être situé dans le centre de Paris, dans un quartier très animé. D’ailleurs, ce complexe hôtelier possède un charme rappelant l’Egypte ancienne avec ses hiéroglyphes gravés sur la façade.

Les plus beaux hôtels de Paris

LA COURS DES VOSGES

La Cours des Vosges est un hôtel de Paris qui présente une ambiance intime et feutrée. Situé dans le quartier du Marais, cet hôtel donne directement sur la place des Vosges. De plus, la Cours des Vosges a la particularité d’offrir des allures de maison luxueuse dans un bâtiment classé monument historique depuis 1954.

Les plus beaux hôtels de Paris

HÔTEL NATIONAL DES ARTS ET MÉTIERS

Cet hôtel est le lieu idéal pour les rencontres secrètes entre amoureux. La décoration des chambres offre un design créé par un architecte israélien et l’ambiance est plutôt minimaliste. L’Hôtel National des Arts et Métiers à Paris possède aussi une terrasse accessible sur réservation ainsi qu’un restaurant dans une atmosphère tamisée …

Les plus beaux hôtels de Paris

LE RITZ PARIS, PARMI LES PLUS BEAUX HÔTELS DE PARIS

Le Ritz est l’un des hôtels de luxe les plus connus à Paris. Le palace est situé sur la place Vendôme et il arbore un style moderne derrière une façade classée aux monuments historiques. Certainement l’un des plus beaux hôtels de Paris, le Ritz abrite un magnifique escalier d’honneur ainsi que le salon Proust pour profiter d’une bonne tasse de thé.

Les plus beaux hôtels de Paris

HÔTEL DES GRANDS BOULEVARDS

Ancien hôtel particulier transformé en boutique-hôtel, l’Hôtel des Grands Boulevards partage un style chic et cool très parisien. La décoration des chambres est très soignée, avec des couleurs apaisantes, des luminaires design et des têtes de lit en velours. De plus, l’hôtel abrite également un bar à cocktails branché et raffiné à la fois. Encore un des plus beaux hôtels de Paris.

Les plus beaux hôtels de Paris

LE MEURICE

Situé en face du Jardin des Tuileries à Paris, l’hôtel Le Meurice est un palace très ancien faisant partie de la Dorchester Collection. D’ailleurs, celui a vu défiler de nombreuses têtes couronnées européennes pour profiter du luxe parisien. L’Hôtel Le Meurice abrite de magnifiques dorures ainsi que de nombreuses suites.

Les plus beaux hôtels de Paris

HÔTEL DE LA LANTERNE

L’Hôtel de la Lanterne est implanté en dehors du centre de Paris. Situé sur la Rive Gauche, La Lanterne est au cœur du quartier Latin. Un lieu animé et pittoresque qui sait parfaitement accueillir le chic de cet hôtel. Dans l’ensemble, l’hôtel de la Lanterne arbore un décor assez sobre et chaleureux grâce à quelques notes de couleurs. C’est un lieu authentique qui mérite d’être vu !

Les plus beaux hôtels de Paris

Vous avez maintenant de quoi choisir votre hôtel haut de gamme pour votre visite à Paris grâce à notre top 8 des plus beaux hôtels de Paris. Pour ceux qui préférent l’insolite, on vous propose aussi une sélection des hôtels insolites à Paris.

Et si vous avez d’autres bonnes adresses, n’hésitez pas à les partager en commentaire. Bon voyage en France !

Les plus beaux hôtels de Paris

0-0-0

Monsieur Jetlag

La capitale française a la réputation d’être une ville élégante et bordée de romantisme. Paris voue également son succès à un grand nombre de complexes hôteliers luxueux. Dans cet article du blog voyage Monsieur Jetlag, découvrez la liste des plus beaux hôtels de Paris, ceux que vous devriez connaître à tout prix ! Et les hôtels ça nous connait, pensez aussi à regarder notre rubrique hôtels du monde.

Grand Hôtel du Palais Royal

Situé près du Jardin Royal, le Grand Hôtel du Palais Royal est un complexe raffiné, élégant, symbolisant tout le chic parisien. Mêlant également le luxe contemporain aux beautés de la royauté, il est certainement l’un des plus beaux hôtels de Paris.

Les plus beaux hôtels de Paris

Hôtel du Sentier à Paris

Tout aussi luxueux que l’hôtel précédent, l’Hôtel du Sentier a l’avantage d’être situé dans le centre de Paris, dans un quartier très animé. D’ailleurs, ce complexe hôtelier possède un…

Voir l’article original 454 mots de plus

Le re blog de Monsieur Jetlag (2) : Visiter Rio de Janeiro : le meilleur du Brésil

0-0-0

0-0-0

Des attractions naturelles incroyables, une spontanéité qui transforme tout en fête et en hospitalité, des monuments emblématiques de renommée dans le monde. Tout cela fait de la ville de Rio de Janeiro une destination touristique inoubliable et unique. Le blogueur voyageur Monsieur Jetlag vous entraîne ici dans une ville colorée, emblématique où tout est possible. A seulement 13 heures de vol depuis la france, c’est une destination incontournable pour tous les voyageurs qui aiment découvrir le monde et profiter d’une vue incroyable.

Avec 450 ans d’histoire, Rio de Janeiro possède des trésors fascinants dans ses musées avec une collection enviable. C’est aussi la capitale du monde du carnaval et de la samba, proposant de nombreux théâtres, salles de concert, lieux commerciaux et restaurants gastronomiques ouverts toute l’année. Sans parler d’une vue incroyable depuis le haut des collines et du Pain de sucre. Allez-vous oser visiter Rio de Janeiro ?

Monument Rio de Janeiro

Model Rio de Janeiro

Les marches de Rio de Janeiro

UNE VILLE À LA NATURE DIVERSIFIÉE

La géographie de la région avec la mer, les montagnes et les forêts, auxquelles s’est rajouté la présence humaine font de Rio de Janeiro une ville unique. Des paysages extraordinaires entourent de nombreux endroits de la ville. Ce fut la première ville au monde à être considérée comme patrimoine culturel de l’humanité de l’UNESCO.

vue rio de janeiro

Depuis 2007, Valongo Wharft a également été considéré comme patrimoine culturel de l’humanité. Construit en 1811, c’était le lieu de débarquement et la zone commerciale des esclaves africains jusqu’en 1831. Une histoire lourde mais qui mérite d’être rappelée.

Visiter Rio de Janeiro, c’est aussi profiter de la plage. L’iconique plage de Copacabana est bien sûr un indispensable. Néanmoins, aujourd’hui, la plage branchée est celle d’Ipanema. A vous de choisir.

plage copacabana

QUE FAIRE ET VISITER À RIO DE JANEIRO ? PAIN DE SUCRE, CHRIST RÉDEMPTEUR …

Outre les attractions les plus célèbres, comme le Christ Rédempteur, résolument l’incontournable symbole de la ville dans le monde, la statue art déco de Jésus-Christ et le Pain de Sucre, une chaîne de montagnes, la ville propose également de nombreuses visites nature, aventure, religieuses, historiques et culturelles. Ainsi vous pourrez choisir des promenades dans le jardin botanique et des balades dans le tramway de Santa Teresa. Egalement des visites de la cathédrale métropolitaine et du musée d’art moderne.

Le sport est également une caractéristique importante de la culture des cariocas (ceux qui sont nés dans la ville). Ses 90 km de plages sont propices à la pratique du volley, du foot et du volley. Rio est le plus grand centre d’escalade urbain, présentant tous les niveaux de difficulté d’alpinisme, comme Pedra da Gavea et Bico do Papagaio.

Dans le parc national de Tijuca , la plus grande forêt urbaine au monde, les gens vont toujours se promener et pratiquer d’autres sports, tels que l’escalade. Le parc, en plus de préserver la forêt atlantique restante, protège les sources et les bassins de rivières comme Carioca et Maracanã, qui alimentent une partie de la ville. En vous y promenant, vous aurez certainement la chance d’apercevoir des singes ou autres animaux exotiques.

Christ rédempteur

Les marches de Rio de Janeiro

Rio de Janeiro telephone

Rio de Janeiro monument

LES MEILLEURES ACTIVITÉS POUR PROFITER DE LA VUE SUR RIO DE JANEIRO

Une des meilleures façons de profiter de Rio est la marche à pied. Il existe de nombreuses options en plus des trottoirs traditionnels de Copacabana, Ipanema et Leblon. Près de là, le lac Rodrigo de Freitas est l’une des principales zones de loisirs de la ville, avec des stands de plage, des terrains de jeux, des pistes de skate, des restaurants et des vues sur les montagnes et les forêts. De préférence, partez en week-end, quand la ville est plus calme. Par contre, éviter de vous approcher trop près des favelas. Si certaines sont bien fréquentées, d’autres le sont moins. Les habitants n’aiment d’ailleurs pas trop qu’on s’y approche. Même si elles font partie intégrante de la ville, qui n’a pas su proposer d’autres solutions de logements à ses habitants, ces quartiers (qui peuvent se visiter avec un guide touristique), sont à éviter.

AsaDelta Rio de Janeiro

Si vous visitez le Pain de Sucre, n’oubliez pas qu’il n’y a pas que le tramway. Réservez une heure pour faire une promenade vers la mer et vous verrez la plage de Vermelha, coincée entre les montagnes. Saisissez l’opportunité et vérifiez s’il y a des grimpeurs sur les montagnes. Vous pourrez vous joindre à eux. Face à la mer, cherchez, sur le côté gauche, le sentier Cláudio Coutinho et promenez-vous en bord de mer.

Vous ne le regretterez pas – les bâtiments disparaissent au premier virage et vous ne verrez que la mer, la montagne, les oiseaux et les arbres, comme si vous n’étiez pas dans une grande ville. Quelle vue !

Pour ceux qui aiment les sensations fortes, offrez-vous la possibilité de décoller depuis la rampe de Pedra Bonita et de survoler la ville en hélicoptère. En vous rendant vers Lebon, une école de deltaplane vous proposera de monter en haut de la montagne pour un vol spectaculaire d’un quart d’heure, avec atterrissage sur la plage de sable blanc. Une vue unique au monde !https://www.youtube.com/embed/fvn-NFdFxqs?version=3&rel=1&showsearch=0&showinfo=1&iv_load_policy=1&fs=1&hl=fr&autohide=2&wmode=transparent

Nous espérons qu’avec cet article vous aurez envie de visiter Rio de Janeiro, et de profiter de ses nombreuses attractations ou sites touristiques comme le Pain de sucre.

Et pour tous les voyageurs, rendez-vous dans notre rubrique conseils voyage !

Jungle rio de janeiro

Rio de Janeiro telephone

touriste Rio de Janeiro

model Rio de Janeiro

coucher de soleil brésil

Texte et photos : Monsieur Jetlag

0-0-0

Monsieur Jetlag

Des attractions naturelles incroyables, une spontanéité qui transforme tout en fête et en hospitalité, des monuments emblématiques de renommée dans le monde. Tout cela fait de la ville de Rio de Janeiro une destination touristique inoubliable et unique. Le blogueur voyageur Monsieur Jetlag vous entraîne ici dans une ville colorée, emblématique où tout est possible. A seulement 13 heures de vol depuis la france, c’est une destination incontournable pour tous les voyageurs qui aiment découvrir le monde et profiter d’une vue incroyable.

Avec 450 ans d’histoire, Rio de Janeiro possède des trésors fascinants dans ses musées avec une collection enviable. C’est aussi la capitale du monde du carnaval et de la samba, proposant de nombreux théâtres, salles de concert, lieux commerciaux et restaurants gastronomiques ouverts toute l’année. Sans parler d’une vue incroyable depuis le haut des collines et du Pain de sucre. Allez-vous oser visiter Rio de Janeiro ?

Une…

Voir l’article original 735 mots de plus

Le re blog de Monsieur Jetlag (1) : Visiter Bordeaux : les 5 essentiels

0-0-0

Rendez-vous dans la capitale du vin ! Dans cet article le blogueur voyageur Monsieur Jetlag vous propose une idée de weekend française, que vous soyez seul ou à plusieurs. Visiter Bordeaux c’est une escapade dans l’une des plus belles métropoles de France. La taille de la ville est grand mais reste raisonnable et son emplacement permet de s’y rendre très facilement depuis plusieurs grandes villes de France (Limoge, Paris, Toulouse, Lyon …). Vous pourrez aisément loger en centre-ville ou trouver un établissement en périphérie comme l’hôtel Kyriad MérignacVisiter bordeaux se fait très facilement à pied. Les distances entre les plus beaux bâtiments de la ville et les principaux lieux d’intérêt sont courtes. En effet, Bordeaux est à la fois une ville à taille humaine et un véritable concentré de merveilles. Pour vous rendre plus en périphérie, comme la Cité du vin, de nombreuses lignes de bus sont disponibles, et comme dans toutes les villes, les taxis et VTC sont toujours présents !

Voici le programme des cinq essentiels pour votre city trip à Bordeaux !

Visiter Bordeaux

TOUR PEY-BERLAND ET CATHÉDRALE SAINT-ANDRÉ

Situées à proximité de l’hôtel de ville, la tour Pey-Berland et la cathédrale Saint-André sont des incontournables de la ville. La tour Pey-Berland est un clocher (indépendant) situé à côté de la cathédrale. Construit au XVe siècle et culminant à 66 m, le clocher offre une vue panoramique sur la ville après avoir monté les 229 marches. L’ascension n’est pas facile mais elle en vaut la peine car la vue sur la ville est exceptionnelle !

La cathédrale catholique romaine, de style gothique, est tout aussi belle à l’intérieur qu’à l’extérieur. Le clergé, qui a amassé des trésors impressionnants les expose au public deux fois par semaine.

Visiter Bordeaux

Visiter Bordeaux

cathédrale Bordeaux

PLACE DE LA BOURSE ET MIROIR D’EAU

Le Miroir d’Eau est le lieu le plus populaire et le plus photographié de Bordeaux. Un incontournable lors de votre city trip à Bordeaux. Situé en face de la Place de la Bourse, le Miroir d’Eau est un bassin réfléchissant qui permet aux magnifiques bâtiments de la Place de la Bourse de se refléter dedans !

Visiter Bordeaux

LA CITÉ DU VIN À BORDEAUX

La cité du vin, high-tech et futuriste, a modernisé sensiblement le visage de Bordeaux. Vous pourrez participer à un atelier de dégustation, vous informer sur les meilleurs vins du vignoble bordelais et bien sûr visiter l’immense cave à vin. Le design du bâtiment rappelle un verre de vin.

Si vous êtes un amateur de vin, le restaurant situé au 7e étage du musée vous propose une des meilleures cartes gastronomiques de la région !

La cité du vin est à coup sûr un incontournable pour visiter Bordeaux !

Cité du vin Bordeaux

Cité du vin Bordeaux

LES BASSINS DES LUMIÈRES

Les bassins des lumières à Bordeaux vont réellement vous étonner ! Si vous êtes un passionné d’art digital et numérique, c’est ici que vous devez aller en priorité.

Le lieu rassemble le plus grand nombre d’œuvres d’art numérique et digital de la planète. Vous allez pouvoir y admirer des œuvres d’art débordantes d’imagination et d’audace. Ici, le lieu qui sont des anciennes bases de sous-marins, sert de toiles à des oeuvres visuelles, et les lumières sont reflétées sur les tapis d’eau. C’est un enchantement à chaque pas et les collections changent régulièrement. La musique vous fait pénétrer dans cet univers onorique et fantastique (cliquez sur les photos pour les agrandir)

La billetterie des bassins des lumières à Bordeaux est disponible sur Internet sur le site officiel du centre culturel contemporain.

Bassins de lumières

Bassins de lumières

Bassins de lumières

Bassins de lumières

Bassins de lumières

Bassins de lumières

Bassins de lumières

Bassins de lumières

UN DÉTOUR PAR LA RUE SAINTE-CATHERINE POUR VISITER BORDEAUX

Un city trip à Bordeaux nécessite toujours un petit détour par la rue Sainte-Catherine ! C’est la plus longue rue piétonne d’Europe et elle est pleine de magasins de vêtements et d’autres boutiques. Si vous partez de la place de la Victoire, vous trouverez essentiellement des magasins de vêtements bon marché et des petits restaurants fast-food pour manger rapidement sur le pouce.

Vers le milieu de la longue rue piétonne, vous trouverez des grandes enseignes  comme H&M, Maje, Sandro ou  les Galeries Lafayette. Pour des vêtements haut de gamme, rendez-vous au Passage Sainte Catherine. Les vêtements à Bordeaux sont moins chers qu’à Paris ou à Londres, alors profitez-en !

N’oubliez pas également de passer par l’opéra.

Visiter Bordeaux

Pour manger, nous vous conseillons la Grande Brasserie Le Clémenceau. Chic mais abordable. Et bien sûr de tester les célèbres canelés ! Les meilleurs sont ceux de La Toque cuivrée et de Baillardran.

Le clémenceau Bordeaux

Le clémenceau Bordeaux

Le clémenceau Bordeaux

Le clémenceau Bordeaux

Canelés Baillardran

En vous souhaitant un excellent moment pour visiter Bordeaux … et surtout, n’oubliez pas de faire un petit tour aux bassins des lumières et à la cité du vin, deux super nouveaux endroits indispensables quand on visite la capitale girondine ! Si vous êtes à court d’idées pour des weekends solo ou à plusieurs, retrouvez d’autres articles sur notre blog voyage comme le guide pour visiter Montpellier le temps d’un weekend.

Texte et photos : Monsieur Jetlag

Remerciements : Pauline, Renaud Borderie, Yoann Petit.

0-0-0

Monsieur Jetlag

Rendez-vous dans la capitale du vin ! Dans cet article le blogueur voyageur Monsieur Jetlag vous propose une idée de weekend française, que vous soyez seul ou à plusieurs. Visiter Bordeaux c’est une escapade dans l’une des plus belles métropoles de France. La taille de la ville est grand mais reste raisonnable et son emplacement permet de s’y rendre très facilement depuis plusieurs grandes villes de France (Limoge, Paris, Toulouse, Lyon …). Vous pourrez aisément loger en centre-ville ou trouver un établissement en périphérie comme l’hôtel Kyriad Mérignac. Visiter bordeaux se fait très facilement à pied. Les distances entre les plus beaux bâtiments de la ville et les principaux lieux d’intérêt sont courtes. En effet, Bordeaux est à la fois une ville à taille humaine et un véritable concentré de merveilles. Pour vous rendre plus en périphérie, comme la Cité du vin, de nombreuses lignes de bus…

Voir l’article original 671 mots de plus

Echappées portugaises, 2016

Randonnées graphique et photographiques de Nicolas Globe croqueur en Algarve.

0-0-0

Sur cette publication, un souvenir graphique et photographique printanier d’un voyage dans le sud du pays en mai 2016.

Tout d’abord, figurent sur cette carte les endroits (indiqués en rouge et blanc) où j’ai été dessiner, peindre et photographier. A noter également l’indication sur la route la plus longue du Portugal, la nationale 2, Chaves/Faro, une route touristique qui s’étend sur 739 km environ, en dehors des sentiers battus. Un jour peut-être je l’emprunterai.

0-0-0

0-0-0

Pour commencer, trois visuels sépia des falaises d’Odeceixe, d’Arrifana et le cap Saint-Vincent. En données 2020, et pour info, la plage bordant les falaises d’Odeceixe est un rendez-vous naturiste, donc un très bon endroit, par exemple, pour aller croquer le corps humain, sous réserves, bien entendu, de l’approbation de celles et ceux qui seront choisi(e)s. En revanche, âmes pudibondes, s’abstenir.

0-0-0

0-0-0

Je poursuis par deux visuels, Odceixe, avec son moulin, et Aljezur (aquarelle du bas).

0-0-0

0-0-0

Au centre de ce village se dresse une église (Igreja Nova de Aljezur) et son promontoire offrant une vue sur les toits, l’ensemble bordé d’une place ombragée par des arganiers, fort appréciée des locaux et des touristes.

0-0-0

0-0-0

0-0-0

0-0-0

A la pointe Sud-Ouest du pays se dresse le Cap Saint-Vincent et son phare, endroit parfois fort venteux, au point que les marchands ambulants présent sur le site, outre la vente de poissons frais et divers souvenirs, proposent aussi des pull-overs, ce que j’étais loin d’imaginer à cette latitude.

0-0-0

0-0-0

Plus à l’intérieur des terres cette fois-ci, avec des chaleurs déjà caniculaires en ces débuts d’après-midi du mois de mai, un endroit qui mérite le détour, ne serait-ce que pour son pont romain très bien conservé et ses remparts mauresques, Silves. L’ Arade traverse la ville. Un port important s’y trouvait autrefois avant que le fleuve ne s’ensable.

o-o-o

0-0-0

Silves, capitale du petit royaume musulman d’Algarve au 12ème Siècle, était un un foyer culturel, artistique et commercial important, lié à l’Andalousie voisine et à l’Afrique du Nord. La ville fut reconquise par les chrétiens et rattachée au Portugal au 13ème Siècle. Une grande partie de l’architecture maure fut détruite par le tremblement de terre de 1755.

Tremblement de terre qui a aussi détruit l’ancienne cathédrale dont la construction a débuté au 13ème Siècle en lieu et place d’une mosquée. Modifiée au 15ème Siècle dans le style gothique, elle a été reconstruite, après la catastrophe, dans le style baroque.

0-0-0

0-0-0

0-0-0

Face à la cathédrale se dressent de beaux édifices aux architectures remarquables et une petite terrasse ou je me suis attablé. J’ai été servi par le gérant anglais du restaurant qui m’est paru d’autant plus sympathique qu’il exprimait son hostilité au brexit.

0-0-0

0-0-0

0-0-0

Une autre architecture remarquable, le marché municipal couvert de Loulé de style néo-mauresque. Il me rappelle un peu le bâtiment du musée Georges Labit à Toulouse.

0-0-0

0-0-0

Pour terminer, voici deux photographiques nocturnes de Faro, avec notamment un bâtiment d’inspiration néo-mauresque et néo-manuéline.

0-0-0

0-0-0

C’est tout, pour le moment !!!

Nicolas globe croqueur (et photographe).

0-0-0

Pour continuer à vous évader, je vous invite à lire la publication, complétée d’une vidéo, de mon ami Alain Marc, peintre, aquarelliste et maitre de stages sur ce lien : « Le nouveau voyage du bleu » (vous y retrouverez notamment les falaises et la plage d’Odeceixe).

0-0-0

Aquarelles marocaines du cours a distance d’Alain Marc du 15 avril 2020 et bien plus encore

Nicolas globe croqueur vous présente ses photos, images numérique et aquarelles du Maroc et du Jardin de Majorelle à Marrakech en particulier.

Ce mercredi 15 avril 2020, pour agrémenter notre trentième jour de confinement (en données françaises), Alain Marc, peintre-aquarelliste et maître de stages nous a concocté un de ses cours à distance avec pour thème, le Maroc.

Nous sommes nombreux à travers le monde a nous connecter pour passer deux heures agréables à suivre ses démonstrations , comme par exemple des personnes se connectant de Floride, du Quebec, de l’Amérique du Sud, de l’Australie etc…

Vous pourrez découvrir l’une d’elles à la fin de cette publication, enregistrée, comme pour toutes les autres, par un participant canadien – qu’il en soit remercié.

Tout d’abord, voici deux aquarelles de la Kasbah Asmâa, hôtel restaurant que je connais aussi dans la mesure ou j’y ai séjourné en 2008, le bâtiment d’abord, puis un zoom sur le jardin (premier exercice avec démonstration d’Alain Marc par visioconférence).

Voici une autre version de de la Kasbah Asmâa, en techniques mixtes, feutre et crayon de couleur.

J’en profite aussi pour ressortir un travail au pastel gras d’un salon marocain, celui du riad Sahara Nour à Marrakech.

Viennent ensuite trois de mes aquarelles sur le jardin de Majorelle à Marrakech, dont celle à gauche, peinte sans dessin préalable, l’objet du deuxième exercice avec démo d’Alain Marc par visioconférence. Les deux autres ont été peintes en avril 2013 lors d’un séjour organisé par l’aquarelliste Sonia Privat.

Je complète aussi par quelques images graphiques et numériques de ce magnifique endroit ou il est très agréable de s’y attabler et de se laisser bercer par la fraîcheur et se laisser bercer par le chant des oiseaux.

Autre monument emblématique de Marrakech, le minaret de la Koutoubia, représenté ci-dessous en trois versions diurne et une nocturne.

Pour terminer, voici un oiseau emblématique de Marrakech, la cigogne, qui, fuyant les frimas de l’hiver en Europe, fait étape dans la ville, à la recherche de climats plus doux, avant de repartir vers le Sénégal, quoique, certaines d’entre- elles choisissent de ne pas poursuivre plus loin leur voyage. On aperçoit leur nids un peu partout dans la ville, comme par exemple sur l’avenue Hommane-Al-Fatouaki ou sur la place des Ferbantiers.

Ce volatile est aussi présent au sud du Portugal. Alain l’évoque dans une de ses publications sur ce lien.

C’est tout, pour le moment !!!

Nicolas globe croqueur.

Une petite vidéo sur la démo d’Alain sur le jardin de la Kasbah Asmâa.

Un nouvel envol

Un nouvel envol pour ce blog qui migre sur une nouvelle plateforme.

Bonjour à toutes et à tous.

J’ai été informé par l’équipe abonnements, du  » Monde » de la disparition des blogs des abonnés au journal numérique, dont le mien.

Mon inquiétude passagère s’est dissipée dans le mesure ou j’ai reçu un nouveau mail sur le procédé à adopter pour migrer toutes mes publications sur une nouvelle plateforme wordpress. Vous aurez ainsi tout le loisir de retourner lire mes anciennes publications et en lire de nouvelles.

Cet article est donc une « renaissance », et j’aurai le plaisir de publier de nouveau, à commencer par les quatre récits qu’il me reste à écrire sur ma ballade à vélo le long du Canal du Midi.

CM-CJR-CR-PH-391-article-27

Vous pourrez me suivre dorénavant sur https://croqueurdenature.blog, avec deux nouveautés :

Un onglet de traduction sur la droite de l’écran vous permettra de lire dans la langue choisie et vous aurez l’opportunité de vous abonner à mes newletters.

C’est avec grand plaisir que je vais pouvoir continuer à fonctionner plus ou moins en synergie avec d’autres bloggers, comme les aquarellistes Christian Colin et Alain Marc.

J’ai accompagné le premier à Venise, l’été dernier ….

2018-08-le-31-Venise-vue-05-Aqu-gondoles-sous-bâches-r-c

… quant au second, j’ai une pensée particulière pour lui dans le mesure ou il a tenu un stand au 2e festival de carnets de voyages en Provence, à Lourmarin les 13 et 14 avril 2019.

aq-provence-lourmarin

Y ont été présent(e) aussi d’autres dessinateurs et aquarellistes que je connais, comme Vincent Desplanche, Sonia Privat et aussi Lolo Wagner, un des administrateurs du blog des Urban sketchers France.

Je reste bien entendu actif sur les blogs collaboratifs du Canal du Midi, des croqueurs de nature et Urban sketchers France.

Donc, l’aventure continue.

Nicolas globe croqueur.

Vidéos sur Lourmarin :

La publication d’un contributeur invité : Vacances à Marrakech, top 5 des meilleures activités, par David Sissil

J’ai le plaisir de publier un article d’un contributeur invité, David Sissil, qui nous présente l’essentiel sur Marrakech.

Vacances à Marrakech : Top 5 des meilleures activités !

Vous êtes en vacances à Marrakech et vous avez peur de passer à côté de quelque chose ? Pas de panique, nous sommes là pour vous parler des incontournables de la ville.

illustration aquarellée de Nicolas globe croqueur

  1. Une soirée inédite sur la Place Jemaa-el-Fna (Incontournable !)

Vous voulez passer une soirée vraiment unique à Marrakech ? Rendez-vous à la tombée de la nuit sur la place Jeemaa-el-Fina. Vous y trouverez des marchands, des touristes… Mais aussi… Des animaux ! Hé oui, n’oubliez pas vos appareils photos pour cette promenade hors du commun où les charmeurs de serpents se mêleront aux dresseurs de singes.

  1. Un moment fun et incontournable : la balade en dromadaire, buggy ou quad (Incontournable !)

Choisissez votre monture, mais ne repartez pas de Marrakech sans avoir fait une balade dans les palmeraies. A dos de dromadaire, sur un quad ou au volant d’un buggy, vous pourrez découvrir les merveilles de la « ville rouge » et ses alentours dans une folle journée où le fun et la découverte ne font qu’un. Vous partagerez un moment insolite à travers des paysages magnifiques et vous serez plongés en plein cœur de la culture locale grâce à une rencontre avec l’habitant.

  1. Les délices de Marrakech

Ah… le couscous, le tajine, le méchoui… Rien qu’à l’évocation de ces noms, vos papilles sont en émoi, vos ventres gargouillent, vous salivez déjà, et pourtant vous n’avez encore rien goûté ! Courrez réserver votre table dans l’un des nombreux restaurants typiques de la ville (médina ou hors remparts) et savourez les plats succulents d’une des cuisines les plus réputées au monde.

illustration aquarellée Nicolas globe croqueur

image fournie par David Sissil

image fournie par David Sissil

  1. Plongez au cœur des tombeaux Saadiens

Il y a plus de 350 ans, les Saadiens, dynastie arabe, régnaient sur le Maroc. Découverts seulement en 1917, leurs tombeaux n’ont pas pris une ride. N’ayez pas peur de vous aventurer sur ce site unique, admirablement conservé et éblouissant par sa beauté et son architecture.

image fournie par David Sissil

  1. Revenez en arrière

Vous avez déjà entendu parler des villages berbères ? Là où le temps s’est arrêté il y a quelques centaines d’années et où la population vit toujours comme à l’époque ? Aux alentours de Marrakech, de nombreuses excursions vous permettent de découvrir ces villages typiques, mais aussi les beautés des montagnes de l’Atlas, les paysages magnifiques de la vallée de l’Ourika ou encore les extraordinaires cascades d’Ouzoud.

image fournie par David Sissil

illustration aquarellée de Nicolas globe croqueur

image fournie par David Sissil

David Sissil.

David Sisil est un blogueur très actif en ligne sur le site internet de  Mon Journal Du Net. Il écrit sur la santé, le bien-être, les voyages, la mode, les relations, les films et la décoration.

LE POST-SCRIPTUM DE NICOLAS GLOBE CROQUEUR

illsutrations au pastel gras de Nicolas globe croqueur

Quelques articles d’Alain sur la place Jamaa-El-Fna, publiés en 2005 et en 2007.

La publication d’un contributeur invité : Quads excursions Marrakech, par Rachid Moulad

J’ai le plaisir de publier un article d’un contributeur invité, Rachid Moulad, promoteur touristique marocain, spécialisé dans des excursions en quad sur Marrakech et les environs.

Illustration aquarellée de Nicolas globe croqueur

QUADS EXCURSION MARRAKECH : Choisissez votre monture !

Vous rêvez de découvrir les merveilles de Marrakech, les traditions marocaines, les paysages désertiques à vous couper le souffle, le tout dans la joie et la bonne humeur ? N’attendez plus, et rendez votre voyage plus fun grâce à « Quads Excursion Marrakech ».

Photo fournie par Rachid Moulad

Une balade haute en couleurs

« Quads Excursions Marrakech » vous emmène à la découverte des lieux incontournables et des merveilles du Maroc. Plusieurs choix d’itinéraires vous sont proposés en fonction de la durée de la balade. Pour une demi-journée ou une journée, vous pourrez vagabonder au cœur des palmeraies de Marrakech, ses plaines rocailleuses, ses hautes montagnes, ses villages berbères et ses rivières à perte de vue. Mais si vous préférez les larges étendues d’eau, alors optez pour le lac Lalla Takerkoust. Après un passage dans la vallée des tortues et les plateaux désertiques, vous découvrirez un panorama exceptionnel du lac artificiel de 7 km de long et de ses eaux turquoise.

Photo fournie par Rachid Moulad

Enfin, pour être sûr de ne rien rater de votre voyage, vous pouvez choisir l’option « Raid Atlas » sur deux jours. En plus du lac, vous pourrez aussi admirer Ouirgane et Amizmiz, et profiter d’une bonne nuit de sommeil dans une auberge de luxe au style raffiné.

Illustration au pastel gras de Nicolas Globe croqueur

3 activités et des étoiles plein les yeux

Et si pour découvrir de manière ludique et originale les merveilles de Marrakech, vous optiez pour un moyen de locomotion hors du commun ? Quad, buggy, ou même dromadaire, chez « Quads Excursion Marrakech », il y en a pour tous les goûts et toutes les envies.

Vous voulez vous aventurer dans les dunes et faire le plein de sensations ? Optez pour le quad ou le buggy. Vous préférez une balade tranquille et en famille, choisissez plutôt le dromadaire, il sera votre compagnon idéal.

Photo fournie par Rachid Moulad

A la journée, la demi-journée, et même sur deux jours, vous pourrez profiter de prestations personnalisées et surtout totalement typiques. Outre les visites des lieux incontournables de l’ancienne cité impériale, vous serez plongé dans les traditions marocaines en buvant un thé ou en déjeunant directement chez l’habitant (service compris dans le prix de la balade). Dépaysement garanti !

Photo fournie par Rachid Moulad

Après tout ça, vous ne savez plus quelle activité choisir ? Pas de panique ! L’agence propose sur une journée un combiné quad /  dromadaire aux abords des traditionnels hammams et des maisons historiques.

Photo fournie par Rachid Moulad

Photo fournie par Rachid Moulad

Les petits plus

Mais ce n’est pas tout ! « Quads Excursion Marrakech » offre un large choix d’activités pour vos événements. Anniversaire, mariage, team-building, visites ou excursions, les guides professionnels et expérimentés connaissent parfaitement le terrain et proposent des itinéraires sur mesure pour ne rien rater des richesses du pays. Toujours à cœur de respecter les traditions marocaines et de les faire découvrir à leurs clients, l’agence vous offre même votre shesh pour faire corps avec le dromadaire et vous mettre directement dans l’ambiance !

Rachid Moulad.

Illustration aquarellée de Nicolas globe croqueur

INFORMATIONS PRATIQUES 

QUADS EXCURSION MARRAKECH

Téléphone : 00212 690 880 789

Adresse : Bab Atlas, circuit palmeraie, Marrakech

Google Maps: https://goo.gl/maps/MSH86tDW5C72

Les réseaux sociaux :

TWITTER : https://twitter.com/quadamarrakech/

FACEBOOK: https://www.facebook.com/quadsexcursionmarrakech/

Le site Internet :

http://www.quadsexcursionmarrakech.com/

LE POST-SCRIPTUM DE NICOLAS GLOBE CROQUEUR

Je choisi de prolonger l’article de Rachid par des aquarelles des environs de Marrakech,  que j’ai eu l’occasion de peindre lors d’un séjour proposé par l’aquarelliste Sonia Privat en avril 2013 et qui peuvent se découvrir en quad ou à dos de dromadaire.

Illustration aquarellée de Tahannaoute, par Nicolas globe croqueur

Illustration aquarellée sur le Mont Toubkal par Nicolas globe croqueur

Illustrations aquarellées de Tamatert et Taloute par  Nicolas globe croqueur

Pour finir, voici le magnifique village d’Aït-Benhaddou que j’ai découvert en 2008. Il sert de décor pour le tournage de nombreux films.

Illustration image numérique Nicolas globe croqueur

C’est tout, pour le moment !

Nicolas Globe Croqueur.

Randonnées graphiques en Provence, août 2017 (en couleur)

Après vous avoir fait découvrir en version sépia ma publication sur un séjour du côté de Forcalquier en août 2017, je vous en présente maintenant la version en couleur.

La Provence est un région qui m’inspire beaucoup sur le plan graphique. Après y avoir séjourné dans le cadre de rencontres organisées par mon ami peintre-carnettiste-aquarelliste Alain Marc, en 2014 et 2016 du côté de Salon, c’est cette fois-ci dans le cadre d’un séjour entouré d’un groupe sympathique, en particulier Ange Pieraggi (mais pas que lui) et encadré par l’aquarelliste Patrick Fouilhoux, du côté de Forcalquier et de la Montagne de Lure que je vous présente cette publication. Autrement dit, après avoir approché  le Lubéron par son versant Sud-ouest, c’est maintenant par son versant Nord-Oriental que vous allez découvrir mes travaux graphiques.

Entouré d’un groupe sympathique, en particulier Ange Pieraggi (mais pas que lui).

Pour commencer, voici le village de Sigonce par son versant Ouest. Il est à noter la présence de certaines toiture en lauze comme sur cette église à gauche (sur la dernière aquarelle ci dessous).

La terrasse du gîte qui nous accueillait nous offrait une agréable vue avec la lumière si particulière des fins d’après-midi d’été comme sur ce paysage des environs de Pierrerue.

Pierrerue, justement, avec sa sympathique place, sa fontaine et son olivier…

… et une chapelle non loin de la, sur la route en direction de Lurs.

Sur la commune de Sigonce existe une petite cascade au pied d’un pont et un endroit très agréable pour la baignade. Il s’agit du Lauzon, petite rivière de 25,2 km qui rend sa source dans la Montagne de Lure et se jette dans la Durance du côté de La Brilanne et Villeneuve.

Voici Lurs, village qui se dévoile une fois passé la chapelle et le cimetière,perché sur un promontoire qui domine la vallée de la Durance, aux carrefour des Monts du Vaucluse, du Lubéron, des pré-alpes de Digne et du Plateau de Valensole.

En reprenant la route pour me rendre au Monastère de Ganagobie, cette bâtisse provençale a attiré mon attention.

Voici ce fameux monastère, dans lequel il est possible de venir y faire des retraites.

Et c’est sur un panoramique sur la vallée de la Durance, en prolongement du site du monastère avec en fond les pré-alpes de Digne et le plateau de Valensole que j’achève ce récit.

C’est tout!, … pour le moment.

Nicolas globe croqueur (et photographe).

Ma première publication sur le sujet, ici.

Le récit du séjour 2018 d’Alain Marc, peintre-carnettiste-aquarelliste et maître de stages, .

Un de mes « coup de cœur », le « volet » provençal des aquarelles de Philipe Marty sur ce lien.

Une journée ensoleillée à Veules-les-roses, juin 2017

Je vous fais partager, par cette nouvelle publication, une magnifique journée ensoleillée. Le rendez-vous était pris pour ma 3ème rencontre normande organisée par Christian Colin, après Saint-Valéry-en-Caux et Etretat, cette fois-ci à Veules-les-Roses, située sur la Côte d’Albâtre, en Seine Maritime. La Veules, le plus petit fleuve de France, long de 1 km 15 a donné son nom à la commune.

Notre premier arrêt s’est situé à l’embouchure de la Veule, espace idéalement aménagé et lieu de promenade, tout naturellement choisi par Christian Colin pour entamer notre journée.

Samedi 17 mai 2017

Avant d’ajouter l’aquarelle, je « prépare le terrain » si j’ose dire par le dessin au trait, à l’encre sépia, comme vous pouvez le découvrir ci-dessous.

Samedi 17 mai 2017

Voici le premier rendu de la journée, l’embouchure du fleuve (de la taille d’une rivière) sur la Manche et de la promenade aménagée le long de la plage.

Samedi 17 mai 2017

Ces journées artistiques ne se résument pas seulement à dessiner et peindre des sujets statiques, mais consistent aussi à dessiner « sur le vif », et de préférence un sujet continuellement en mouvement comme Louna, la chienne de Christian et Fabienne. Le chien peut être un sujet récurrent pour ce genre d’exercice comme ce fut le cas pour mon séjour en Provence avec Alain marc en 2016 et particulièrement dans les Alpilles.

Samedi 17 juin 2017

La pause pique-nique aura été l’occasion d’un nouveau sujet pour moi. Ici un travail à l’encre sépia diluable et relevé en aquarelle entouré de bâtiment tracés au stylo bille.

Samedi 17 juin 2017

Remonter le fleuve en amont m’a permis de découvrir les magnifiques propriétés qui apportent un cachet certain au village.

Samedi 17 juin 2017

Samedi 17 juin 2017

Samedi 17 juin 2017

Deuxième arrêt à proximité d’un moulin sur la Veules …

Samedi 17 juin 2017

Samedi 17 juin 2017

… puis un troisième arrêt sur un pont et Christian (de dos au tee-shirt rouge) nous a fait la démonstration de ce qu’il appelle une « aquarelle minute », en fait réaliser rapidement un rendu, à priori sans dessiner auparavant, Pour ma part, et vu la qualité de mon papier, pas spécialement adapté à l’aquarelle, j’ai préféré tracer d’abord ce que je voyais au stylo bille avant d’ajouter la couleur.

Samedi 17 juin 2017

Samedi 17 juin 2017

Sur les collines de Veules les Roses se dressent aussi de magnifiques demeures dans un environnement arboré, agrémentées de la fleur qui a donné le nom au village, dans toute sa splendeur en cette saison.

Samedi 17 juin 2017

Et c’est sur cette aquarelle d’une roue à aubes d’un des autres moulins sur le fleuve, peinte au quatrième et dernier arrêt, complétée par une photos prise en hauteur du village que j’achève le récit de cette très agréable journée pratiquement estivale.

Samedi 17 juin 2017

Samedi 17 juin 2017

C’est tout, pour le moment.

Nicolas.

Retrouvez le site de Christian Colin sur ce lien.