Le quinze du mois pour quinze minutes dans le quinzième (2012)

Je publie ici le récit d’une sortie de juin 2012, organisée par Marie-Odile T. (voir ici sa page sur Flickr), une membre active des Urban sketchers Paris, qui nous a proposé un rendez-vous pour relever un défi : une promenade dans le quinzième arrondissement ponctuée par des arrêt de quinze minutes pour dessiner et/ou peindre ce que l’on voyait.

Rendez-vous était donc pris le quinze juin 2012 à quinze heures au Parc André Citroën parc paysagé en lieu et place des anciennes usines automobile, commencé en 1986 et terminé en 1992.

La conception du parc résulte de la conjugaison des intervantion des paysagistes Gilles Clément et Allain Provost, d’une part, des architectes Patrick Berger, Jean-François Jodry et Jean-Paul Viguier, d’autre part.

Ci dessous un escalier menant vers les promenade suspendues, bordées par des immeubles à l’architecture contemporaine.

La sortie du parc fait face au pont Mirabeau, qui enjambe la Seine, faisant partie d’un des traits d’union entre les 15e et 16e arrondissements de Paris. A fait l’objet d’un poème de Guillaume Apollinaire.

L’ ouvrage de 173 mètres, à trois arches date de la fin du 19e Siècle et allie le fer et la pierre.

Nous nous sommes arrêté(e)s ensuite à Saint-Christophe de Javel, que je découvrais pour la première fois, édifice de 1930 en lieu et place d’une église en bois, alliant le ciment armé moulé aux structures métalliques.

Changement de décor ensuite, avec un bond en avant de 45 ans, sur la dalle Beaugrenelle, située dans le quartier éponyme terminé en 1975 (résidences et bureaux) et offrant à cet endroit de Paris un air de « Manhattan sur Seine ».

Et c’est sur le pont Bir-Hakem, routier et ferroviaire (métro ligne 6), que j’achève ce récit. Je concède volontiers que ce dessin aquarellé m’a demandé plus de 15 minutes et, par ce que réalisé après la rencontre organisée par Marie-Odile, reste l’exception qui confirme la règle.

Ici aussi, cet ouvrage de 1905 allie la pierre et le fer et offre bien des similitudes avec le pont voisin cité en début de cet article.

C’est tout, … pour le moment!!!

Nicolas, globe croqueur.