Un samedi estival de la place Henri Krazucki au parc de Belleville, Paris 20e arrondissement

Le récit de Nicolas globe croqueur d’une sortie estivale dans le 20e arrondissement de Paris un samedi de 2019.

Quoi de mieux que de flâner dans des endroits de Paris, un peu hors des sentiers battus, pour vous traduire mes impression graphiques. C’est ce que j’ai choisi de faire par un samedi ensoleillé d’été 2019 dans le 20e arrondissement, dans le cadre d’une sortie organisée par Delphine Priollaud Stocket. Nous avons commencé par par la place Henri Krazucki…

… avant de poursuivre rue des cascades, dans laquelle je remarque une architecture remarquable, d’inspiration néo gothique.

Delphine nous a emmené à la villa de l’Ermitage, que je découvrais pour la première fois…

… avant de terminer par une vue panoramique sur Paris depuis le Parc de Belleville.

Nicolas globe croqueur

Autour de la Basilique Saint Sernin à Toulouse, mars 2019

A la veille du printemps, me voici dans une ville que j’affectionne particulièrement, Toulouse et, plus particulièrement un de ses monuments emblématiques, la basilique Saint Sernin.

J’ai, bien sur, commencé par le portail, plus « rustique » que le reste du monument, à mon avis.

L’édifice actuel commencé au XIe siècle, succède à deux basiliques, la première édifiée au IVe siècle et la seconde, à partir du Ve siècle.

Ce monument est une des plus importantes constructions de style roman dans le sud de la France et la flèche du clocher a très probablement été terminée au XIVe siècle.

Un certain raffinement architectural caractérise la tour octogonale sur une hauteur de 67 mètres sur cinq niveaux, essentiellement en briques mais aussi complétés par des colonnes et des chapiteaux en pierre.

Le meilleur atout architectural de Saint-Sernin se découvre au chevet de l’édifice, notamment grâce à une succession de chapiteaux élégants.

Comme sur de nombreux monuments français, Viollet-Le-Duc est intervenu sur la restauration de l’édifice, plusieurs années après que Prosper Mérimée eut obtenu son classement comme monument historique.

Et c’est sur le versant nord du cœur  de la Basilique que j’achève cette publication. Il est, bien entendu, à souligner que Toulouse et son emblématique monument est une étape importante des pèlerins sur le chemin de Saint Jacques de Compostelle.

C’est tout, pour le moment.

Nicolas globe croqueur.

En bonus, une présentation touristique du monument en vidéo.

La Tour Eiffel dans tout ses états, février 2019

Ce samedi 2 février 2019, à l’initiative de Delphine Priollaud-Stocket, contributrice active sur le blog des Urban sketchers Paris), nous nous sommes retrouvé(e)s pour passer une matinée sur l’Esplanade du Trocadéro, dans le but de nous faire travailler, comme elle dit, » en nous faisant sortir de notre zone de confort ».

Le thème choisi était le monument emblématique de Paris que je ne présente plus.

 
Le défi suivant consistait à zoomer sur un détail du monument à dessiner sur une dizaine de minutes.

Autre exercice, effectuer un rendu à l’aide d’outils multicolores…
… avant de peindre en direct en aquarelle sans dessin préalable, puis rehausser au crayon aquarellable.
Autre « piste graphique » proposé, alterner la couleur et le trait monochrome en délimitant des surfaces. Petit effet « seventies » garanti.
 
Et pour terminer, le défit consistait à composer autour d’une tour Eiffel toute petite sur la page. Quelques participant(e)s et moi même, qui n’en pouvions plus de grelotter, avons choisi de nous mettre au chaud en précédant le groupe au café avant de tous nous retrouver pour un débriefing.
Pour ma part, mon prochain rendez-vous sur une sortie organisée par Delphine, aura lieu en juin 2019 au Palais Royal, l’objet d’une nouvelle publication sur ce blog.
C’est tout, pour le moment.
Nicolas Globe croqueur.
Liens sur Delphine Priollaud-Stocklet (blog carnet de voyage ici et l’atelier de la Salamandre, ).

Labeaume et un opéra

Labeaume est un village de caractère de l’Ardèche méridionale, traversée par la rivière éponyme qui fraye son passage au milieu de mini-canyons calcaires, pour la plus grande joie des baigneurs et des randonneurs.

Je complète mon aquarelle par cette petite vidéo présentant le village.

Tous les étés, en juillet, mais surtout en août, a lieu un festival de musique en plein air, avec des représentations sur le bord de la rivière, le soir venu.

Ma famille, mes amis et moi-même nous y sommes rendus le soir du 6 juillet 2018, et après nous être sustentés dans un café-restaurant adhérant à la charte de la bistronomie, nous nous sommes rendus dans un pré pour assister à une diffusion en léger différé  sur écran géant de « Don Giovanni » de Mozart, depuis l’Opéra de Lyon. L’occasion pour moi de vous présenter une nouvelle aquarelle.

Et c’est sur cette vidéo d’un aperçu de cet Opéra de 3  h 30 que j’achève ce récit.

C’est tout !, … pour le moment.

Nicolas globe croqueur.

Retrouvez aussi ces deux aquarelles dans une publication sur le blog des Urban sketchers France.

Le site officiel, sur ce lien.

Croqueurs de nature (le « in », le « off ») et Nicoweb-3D

Bonjour à toutes et à tous.

Pour lire les articles des croqueurs de nature le « in », je vous invite à cliquer sur les différents onglets situés sous l’image ci dessus ou sur les liens, articles graphiques et articles photographiques.

Pour les Croqueurs de nature, le « off », vous pouvez découvrir mes travaux graphiques que vous ne verrez pas sur ce blog en cliquant sur les liens ci dessous :

Croqueurs de nature (présentation générale) et en particulier :

Les carnets de Nicolas.

Pour mon site, Nicoweb-3D, c’est par ici.

 

Bonne lecture.

Nicolas, globe croqueur (et photographe).