Le « lâcher prise »… sur 3 semaines

Une « mise en bouche » de ce qui vous attend après la rentrée.

0-0-0

A partir de ce lundi 9 août 2021 et jusqu’à la rentrée, du moins jusqu’au 30 de ce mois, point de publications sur ce blog, à part celle-ci, ce qui ne veut dire aucunement que je resterai inactif.

Un petit séjour ardéchois en perspective avec une halte dans le village de Labeaume …

0-0-0

0-0-0

… ainsi que sur Sauve, dans le Gard.

0-0-0

0-0-0

Dans la prochaine publication, je vous prépare une publication traitant de l’écluse ronde d’Agde sur le Canal du Midi, mais également, j’en profiterai pour vous évoquer l’autre écluse ronde en France et dans le monde (en données 2021), celle des Lorrains, sur les bords de l’Allier.

0-0-0

0-0-0

0-0-0

Au programme également, à partir de septembre 2021 et après, un compte rendu graphique et photographique sur mes jeudis estivaux sur ce village d’Occitanie évoqué plus haut, et quelques autres sujets dans « les cartons » .

Pour terminer, deux visuels normands, un sur le viaduc de Clécy et l’autre sur Port-en-Bessin, lieux sur lesquels l’aquarelliste Christian Colin a emmené ses stagiaires.

0-0-0

0-0-0

0-0-0

A bientôt.

Nicolas globe croqueur (et photographe).

0-0-0

Le re blog de Monsieur jetlag (6) : Top 8 des plus belles plages du monde … et bien plus encore

Initialement publié sur Monsieur Jetlag :
Besoin d’évasion en parcourant les plus belles plages du monde ? Sur le blog voyage Monsieur Jetlag Nous vous emmenons à la découverte des plus belles plages du globe, celles aux allures paradisiaques… Sables fin et blanc, eau turquoise scintillante et limpide, cocotiers, palmiers, où sont ces plages idylliques ??…

0-0-0

Publication d’un contributeur invité, complétée par un édit de de Nicolas globe croqueur illustré par ses aquarelles sur une destination de l’Océan Indien.

0-0-0

Besoin d’évasion en parcourant les plus belles plages du monde ? Sur son blog voyage Monsieur Jetlag vous emmène à la découverte des plus belles plages du globe, celles aux allures paradisiaques… Sables fin et blanc, eau turquoise scintillante et limpide, cocotiers, palmiers, où sont ces plages idylliques ? 

Dans ce guide, nous dressons la liste des 8 plus belles plages du monde, partez à la rencontre de lieux surprenants nichés aux quatre coins du globe, de quoi inspirer vos prochaines vacances ! 

L’ANSE SOURCE D’ARGENT, SEYCHELLES 

L’une des plus belles plages du monde se trouve aux Seychelles, l’Anse Source d’Argent arbore un sable blanc et fin digne d’une carte postale, ainsi qu’une eau turquoise limpide. Le cadre paradisiaque de cette plage s’accompagne de rochers polis par les eaux de l’océan indien… 

PINK SANDS, BAHAMAS

Pink Sands est l’une des plus belles plages du monde, mais également très surprenante si l’on observe ses étendues de sables roses. Cette particularité nichée au cœur des Bahamas provient de la poudre de corail et des particules de plancton rouge, êtes-vous séduit par les Caraïbes ? 

WHITEHAVEN BEACH, AUSTRALIE

Réputée à travers le monde entier, la Whitehaven Beach en Australie mérite d’être l’une des plus paradisiaques plages du monde ! Pour la découvrir, il faut se rendre sur les îles Whitsunday et vous n’échapperez pas à sa beauté : sable blanc, eau translucide d’une couleur rare et soleil tapant !

CALANQUE DE NAVAGIO, GRÈCE

La Calanque de Navagio est une perle européenne à tout bout de champ … Même si la Grèce est très prisée pour ses îles, cet étendu de sable entre les falaises ne laisse pas indifférent. Considérée comme l’une des plus incroyables plages au monde, la Calanque de Navagio est accessible en bateau.

PLAYA DEL AMOR, MEXIQUE, COMME UNE DES PLUS BELLES PLAGES DU MONDE

Située sur les îles Marieta, la Playa del amor au Mexique est l’une des plus magnifiques que l’on peut trouver sur le globe. Cette plage cachée n’est accessible que par marée basse, entourée d’une faune et flore sauvage encore très bien préservée. C’est aussi le lieu idéal pour observer les oiseaux !

LA PLAGE NUNGWI, ZANZIBAR

L’une des plus belles plages du monde se trouve également à Zanzibar ! La plage Nungwi est sans doute la plus étonnante du pays, avec une étendue de sable blanc et de l’eau turquoise… Située sur la pointe nord de l’île, c’est l’endroit le plus populaire et le plus prisé par les touristes ! 

LA PLAGE L’ATOLL ARI, MALDIVES

Partons aux Maldives pour découvrir la plage l’atoll Ari, et aussi surprenant que cela puisse paraître, cet endroit abrite près de 82 plages toutes aussi paradisiaques. Considérée comme l’une des plus jolies plages sur terre, l’atoll Ari est le lieu idéal pour les amateurs de plongée sous-marine… 

LA PLAGE EL NIDO, ÎLE DE PALAWAN, PHILIPPINES

Surnommée la plage du paradis, El Nido est certainement l’une des plus belles plages du monde et la perle des expatriés français. Vous ne serez pas insensible à ses immenses falaises, au sable fin et à son eau limpide aux milles nuances de bleu. Un vrai régal pour les yeux et les pieds ! 

sunset palawan el nido

Pour ceux qui préfèrent la France, découvrez les plus belles plages de Corse du sud sur notre article dédié. Et si vous avez des coins sympa à partager, n’hésitez pas à vous rediriger sur le blog de Monsieur Jetlag pour y laisser un commentaire !

Article : Monsieur Jetlag

0-0-0

Edit de Nicolas globe croqueur :

En réponse à monsieur Jetlag sur les coins sympas à partager, voici quelques unes de mes aquarelles sur mes plages « coup de cœur » à l’Ile-Maurice.

Je commence par le Sud et le Morne-Brabant.

0-0-0

0-0-0

Je poursuis vers le Nord, au Mont Choisy.

0-0-0

0-0-0

0-0-0

0-0-0

0-0-0

0-0-0

Voici ma plage préférée de l’île, certainement pas la plus belle, mais tiens la première place dans mon cœur, par ce qu’à taille humaine. Bordée de bars et de restaurants, on peut y déguster une spécialité que j’adore, le bol renversé.

0-0-0

0-0-0

Pour finir, une aquarelle sur un rocher à la forme reconnaissable, la Pointe aux canonniers.

0-0-0

0-0-0

C’est tout, pour le moment.

Nicolas globe croqueur.

0-0-0

Monsieur Jetlag

Besoin d’évasion en parcourant les plus belles plages du monde ? Sur le blog voyage Monsieur Jetlag Nous vous emmenons à la découverte des plus belles plages du globe, celles aux allures paradisiaques… Sables fin et blanc, eau turquoise scintillante et limpide, cocotiers, palmiers, où sont ces plages idylliques ?

Dans ce guide, nous dressons la liste des 8 plus belles plages du monde, partez à la rencontre de lieux surprenants nichés aux quatre coins du globe, de quoi inspirer vos prochaines vacances !

L’Anse Source d’Argent, Seychelles

L’une des plus belles plages du monde se trouve aux Seychelles, l’Anse Source d’Argent arbore un sable blanc et fin digne d’une carte postale, ainsi qu’une eau turquoise limpide. Le cadre paradisiaque de cette plage s’accompagne de rochers polis par les eaux de l’océan indien…

Pink Sands, Bahamas

Pink Sands est l’une des plus belles plages du monde, mais…

Voir l’article original 424 mots de plus

La place en demi-cercle de la Villa Hallé

Une « mise en bouche » graphique sur un lieu insolite dans le 14ème arrondissement de Paris.

0-0-0

Voici un petit aperçu graphique d’un endroit que j’apprécie particulièrement dans le 14ème arrondissement de Paris, dans le quartier du « petit Montrouge » avec son ambiance un peu « village » et composé de petites maisons, de ruelles et surtout, d’une place en demi-cercle délimitée par un immeuble haussmannien somptueux, d’une part, et d’une élégante demeure dans son écrin de verdure, d’autre part. Il s’agit de la « Villa Hallé »

J’ai choisi de la traiter tout d’abord au feutre fin et épais avant d’y appliquer de l’aquarelle.

0-0-0

0-0-0

0-0-0

J’aurai l’occasion de republier sur ce quartier, avec un apport de pièces graphiques plus conséquent.

C’est tout, pour le moment.

Nicolas globe croqueur (et photographe).

0-0-0

Publication similaire visible aussi sur le blog des Urban sketchers France.

0-0-0

Deux étés à Porto

Escapades estivales portugaises dans la plus grande ville du Nord du pays en 2019 et 2020.

0-0-0

Sur cette publication, un souvenir graphique et photographique sur deux séjours estivaux sur Porto en 2019 et 2020.

La ville, traversée par le Douro, se caractérise par son centre historique, en hauteur et la ville basse et ses quais sur la rive droite du fleuve.

0-0-0

0-0-0

Rien de mieux que de se promener sur ces fameux quais, dans le quartier de la Ribeira pour admirer le fameux pont Dom Luis, conçu par un élève de Gustave Eiffel et inauguré en 1886. Sur deux étages, celui du bas pour les automobiles et celui du haut pour le transport ferroviaire, à savoir emprunté par une des lignes du métro léger de la ville, il relie la ville à sa voisine, Vila Nova de Gaia.

0-0-0

0-0-0

La rive gauche du Douro offres des panoramiques sur la ville, autrement dit, pour avoir une vue d’ensemble de Porto, il faut se rendre chez sa voisine.

0-0-0

0-0-0

La Praça Ribeira descend vers les quais sur lesquels sont amarrés des bateaux qui permettent non seulement de naviguer dans le périmètre de l’agglomération de la ville, mais c’est aussi un des points de départ et d’arrivée des croisières qui mènent à la vallée du Douro. Ci-dessous en haut à droite, la cathédrale.

0-0-0

0-0-0

0-0-0

Un autre point de vue panoramique intéressant se trouve sur l’extrémité Sud du pont Dom Luis. Se détache, au premier plan, le Palais Episcopal.

0-0-0

0-0-0

0-0-0

0-0-0

Autre point de vue ci-dessous sur ce Palais, la cathédrale et le pont. Au fond à droite, se dresse le Monastère Da Serra de Pilar.

0-0-0

0-0-0

Monument original à ne pas manquer, l’église des Carmélites, de style baroque dit « austère » et sa « soeur », séparée par le plus petit immeuble de Porto

0-0-0

0-0-0

Face à celles-ci, se dresse une place d’où partent et arrivent les tramways « historiques », complétée par le jardin João Chagas, au pied duquel se dresse une ancienne prison (Largo Amor de Perdição). A proximité, le centre portugais de photographie.

0-0-0

0-0-0

Je terminerai par la place de la Liberté et l’avenue dos Aliados, le quartier haussmannien de Porto avec ses façades et tours éclectiques. Se dresse ici la statue de Pierre IV du Portugal (et Pierre Ier du Brésil), 1798-1834. Pour simplifier, il a délaissé la couronne portugaise pour le Brésil, mais, comme cela ne s’est pas passé comme il voulait la bas, il a voulu revenir. Cependant,certains de ses concitoyens on préféré, entre temps un autre souverain. Une guerre civile a alors éclaté.

Comme le résume si bien l’expression « qui va à la chasse pers sa place ».

0-0-0

0-0-0

0-0-0

0-0-0

Je reviendrai sans doute plus en détails dans de nouvelles publications sur Porto, en me focalisant sur des endroits particulier, du moins, je le pense.

Je préfère ne pas forcément m’avancer sur des promesses que je ne tiendrai peut-être pas, contrairement aux « monts et merveilles » annoncées que j’ai pu lire ou que je peux lire ici et là sur le net (sur les réseaux sociaux, par exemple), et qui restent sans suite. Ceci-dit, chacun fait comme il peut aussi, n’étant pas moi-même exempt de tout reproche non plus, avec le principal défaut de prendre tout au pied de la lettre. Trop se disperser, revient à tout faire et ne rien faire à la fois (je me fais cette réflexion pour moi). Je me rend compte aussi que trop trainer sur un sujet finit par lasser tout le monde.

Il y a tant à dire cependant sur cette ville, comme le Palais de la Bourse, la gare et ses azulejos, les lignes du tramway historique (comme à Lisbonne), les façades « Art Nouveau », l’église des Clercs, la Librairie Lello (il est conseillé d’y réserver une visite guidée pour éviter de faire deux heures de queue, surtout en période de pandémie), etc…

C’est tout, pour le moment !

Nicolas globe croqueur.

0-0-0

Transformez votre créativité en aquarelle de l’instant, par Alain Marc

Les cours en ligne et les stages d’aquarelle de mon ami Alain Marc.

0-0-0

Bonjour à toutes et à tous.

Pour continuer à avoir le plaisir de partager nos aventures picturales et amicales autour de la créativité, je vous invite à découvrir la vidéo de mon ami Alain Marc, non seulement peintre, carnettiste, aquarelliste, maitre de stages, mais aussi parapentiste confirmé et accompagnant des spéléologues de nombreuses fois dans leurs explorations souterraines.

Pour aller plus loin, il suffit de cliquer sur l’image ci-dessous.

0-0-0

0-0-0

Bonnes découvertes.

Nicolas globe croqueur (et photographe).

0-0-0

En « post-scriptum », une de mes aquarelles réalisée en 2020 pendant un de ses télé-ateliers.

0-0-0

0-0-0

Echappées portugaises, 2016

Randonnées graphique et photographiques de Nicolas Globe croqueur en Algarve.

0-0-0

Sur cette publication, un souvenir graphique et photographique printanier d’un voyage dans le sud du pays en mai 2016.

Tout d’abord, figurent sur cette carte les endroits (indiqués en rouge et blanc) où j’ai été dessiner, peindre et photographier. A noter également l’indication sur la route la plus longue du Portugal, la nationale 2, Chaves/Faro, une route touristique qui s’étend sur 739 km environ, en dehors des sentiers battus. Un jour peut-être je l’emprunterai.

0-0-0

0-0-0

Pour commencer, trois visuels sépia des falaises d’Odeceixe, d’Arrifana et le cap Saint-Vincent. En données 2020, et pour info, la plage bordant les falaises d’Odeceixe est un rendez-vous naturiste, donc un très bon endroit, par exemple, pour aller croquer le corps humain, sous réserves, bien entendu, de l’approbation de celles et ceux qui seront choisi(e)s. En revanche, âmes pudibondes, s’abstenir.

0-0-0

0-0-0

Je poursuis par deux visuels, Odceixe, avec son moulin, et Aljezur (aquarelle du bas).

0-0-0

0-0-0

Au centre de ce village se dresse une église (Igreja Nova de Aljezur) et son promontoire offrant une vue sur les toits, l’ensemble bordé d’une place ombragée par des arganiers, fort appréciée des locaux et des touristes.

0-0-0

0-0-0

0-0-0

0-0-0

A la pointe Sud-Ouest du pays se dresse le Cap Saint-Vincent et son phare, endroit parfois fort venteux, au point que les marchands ambulants présent sur le site, outre la vente de poissons frais et divers souvenirs, proposent aussi des pull-overs, ce que j’étais loin d’imaginer à cette latitude.

0-0-0

0-0-0

Plus à l’intérieur des terres cette fois-ci, avec des chaleurs déjà caniculaires en ces débuts d’après-midi du mois de mai, un endroit qui mérite le détour, ne serait-ce que pour son pont romain très bien conservé et ses remparts mauresques, Silves. L’ Arade traverse la ville. Un port important s’y trouvait autrefois avant que le fleuve ne s’ensable.

o-o-o

0-0-0

Silves, capitale du petit royaume musulman d’Algarve au 12ème Siècle, était un un foyer culturel, artistique et commercial important, lié à l’Andalousie voisine et à l’Afrique du Nord. La ville fut reconquise par les chrétiens et rattachée au Portugal au 13ème Siècle. Une grande partie de l’architecture maure fut détruite par le tremblement de terre de 1755.

Tremblement de terre qui a aussi détruit l’ancienne cathédrale dont la construction a débuté au 13ème Siècle en lieu et place d’une mosquée. Modifiée au 15ème Siècle dans le style gothique, elle a été reconstruite, après la catastrophe, dans le style baroque.

0-0-0

0-0-0

0-0-0

Face à la cathédrale se dressent de beaux édifices aux architectures remarquables et une petite terrasse ou je me suis attablé. J’ai été servi par le gérant anglais du restaurant qui m’est paru d’autant plus sympathique qu’il exprimait son hostilité au brexit.

0-0-0

0-0-0

0-0-0

Une autre architecture remarquable, le marché municipal couvert de Loulé de style néo-mauresque. Il me rappelle un peu le bâtiment du musée Georges Labit à Toulouse.

0-0-0

0-0-0

Pour terminer, voici deux photographiques nocturnes de Faro, avec notamment un bâtiment d’inspiration néo-mauresque et néo-manuéline.

0-0-0

0-0-0

C’est tout, pour le moment !!!

Nicolas globe croqueur (et photographe).

0-0-0

Pour continuer à vous évader, je vous invite à lire la publication, complétée d’une vidéo, de mon ami Alain Marc, peintre, aquarelliste et maitre de stages sur ce lien : « Le nouveau voyage du bleu » (vous y retrouverez notamment les falaises et la plage d’Odeceixe).

0-0-0

Sauve (Gard), les 20 et 27 août 2020

Le récit, par Nicolas globe croqueur, de deux sorties urban sketchers à Sauve, dans le Gard, les 20 et 27 août 2020.

Suite à mon déplacement en juillet sur Sauve, dans le Gard, qui s’est couronné de succès, j’y suis donc retourné les jeudis 20 et 27 août 2020.

Tout d’abord, une vue du village depuis l’ancienne ligne de chemin-de-fer Nîmes-Le Vigan-Tournemire-Roquefort (avec embranchement à la ligne Neussargues-Béziers) qui est convertie peu à peu en piste cyclable (ici sur son parcours Sauve-Saint-Hippolyte-du-Fort, tout juste asphalté et inauguré le 26 août 2020).

Vient ensuite une autre vue du village en grimpant sur la colline, avant de poursuivre sur la place Astruc et une ruelle environnante.

Je poursuis par deux vues du village, au pied du Virdoule.

Sauve permet aussi de beaux points de vues photographiques, comme vous pouvez le découvrir ci- dessous : depuis le pont enjambant le fleuve et depuis une des trois places en promontoire.

Pour terminer, voici l’ancienne gare de Sauve, aujourd’hui un restaurant (en données 2020). La photo est prise depuis la piste cyclable évoquée en début de cette publication (autorisée aussi aux cavalier(e)s, ce qui n’est pas le cas de toutes les voies dite « douces » ou « vertes ».

C’est tout, pour le moment.

Nicolas globe croqueur.

Sauve inspire, avec Julia, le 16 juillet 2020

Le récit, par Nicolas globe croqueur, d’une sortie urban sketchers à Sauve, dans le Gard, en compagnie de Julia Kaulbach.

Comme tous les jeudis, quelques urban sketchers se réunissent dans le village de Sauve, dans le Gard, pour y dessiner et y peindre. Le Virdoule, fleuve long de 95 km passe au pied du bourg. En voici un aperçu depuis le promontoire de la place arborée, la place Jean Astruc.


Ce jeudi 16 juillet 2020, je m’y suis rendu pour la première fois et une artiste locale, Julia Kaulbach est allée à ma rencontre pour m’accompagner pendant cette agréable journée ensoleillée. C’est donc en duo que nous avons travaillé et je vous présente ce que nous avons produit ce jour.
Tout d’abord, nous nous sommes posés sur cette magnifique place arborée avant de descendre au pied du fleuve (aquarelle de Julia au dessus, aquarelle de Nicolas au dessous, dessins de Nicolas sur cahier d’écolier sur le 2ème visuel, aquarelles de Julia sur le 3ème visuel).

Julia m’a également fait découvrir son atelier.

C’est donc avec plaisir que je reviendrai à Sauve la deuxième quinzaine d’août. Voici, pour terminer, une vue du village en rendu encre sépia.

C’est tout, … pour le moment !!!

Nicolas globe croqueur.

Lien vers Julia Kaulbach.

Un samedi à Honfleur, juin 2020

Récit par Nicolas globe croqueur, d’une sortie aquarelle à Honfleur, organisée par l’aquarelliste Christian Colin, le dernier samedi de juin 2020.

Samedi 27 juin 2020, c’est à Honfleur que je me suis rendu pour retrouver un groupe pour dessiner et peindre ensemble, dans le cadre d’une journée organisée par l’aquarelliste Christian Colin.

Honfleur est une sympathique commune portuaire normande, sur la rive gauche de l’estuaire de la Seine, en face du Havre, et tout près du débouché du pont de Normandie. Surtout connue pour son Vieux Bassin pittoresque, elle se caractérise non seulement par ses bâtiments aux façades recouvertes d’ardoises, mais aussi pour avoir été maintes fois représentée par des artistes, comme Gustave Courbet, Eugène Boudin, Claude Monet et Johan Barthold Jongkind, formant l’École de Honfleur, qui contribura à l’apparition du mouvement impressionniste. Alphonse Allais et Erik Satie y sont nés dans la même rue

Arrivé la veille, et avant de me rendre sur le port, voici un visuel de ce que je voyais depuis ma chambre d’hôtel, notamment l’emblématique pont de Normandie.

Ci-dessous, trois photos panoramiques et trois interprétations graphiques du port dans des styles différents. A noter que pour  les deux premières, je me suis inspiré de la manière de peindre de Marion Rivolier.

Nous avons poursuivi en nous focalisant sur des bateaux amarrés…

… avant de nous intéresser au bâtiment du musée de la Marine…

… avant de poursuivre par la Lieutenance.

Pour terminer, une photo du maître et de votre serviteur en arrière plan.

C’est tout, pour le moment.

Nicolas globe croqueur.

En bonus, une petite vidéo (tournée pendant la restauration de la Lieutenance).

Première sortie après confinement

La première sortie graphique, en solo, de Nicolas globe croqueur, après le confinement.

Pas forcément nécessaire d’aller bien loin de chez soi pour trouver quelques merveilles, selon moi, à dessiner ou peindre. Ajouté aux consignes de ne pas trop s’éloigner les jours qui ont suivi la fin du confinement, je remarquais régulièrement une demeure architecturalement intéressante quand je prenais ma ligne d’autobus pour me rendre ou revenir du travail, ou, mieux encore, décidais de marcher sur les 3 km 500 du trajet.


Elle est située dans une commune de la petite ceinture parisienne, et non loin d’un autre bâtiment que j’ai découvert, par la même occasion, qui abritait des anciens bains-douches, et en cour de restauration. Ce sera le sujet d’une autre publication.

Voici la demeure en pierres meulières en question, typiques des architectures franciliennes.

Autre version, en couleur (aquarelle rehaussée aux crayons de couleur).

Retrouvez cet article aussi sur le blog des Urban sketchers France en cliquant ici.

Nicolas globe croqueur.