Le re blog de Monsieur jetlag (5) : Visiter Nice un week-end, le meilleur de la French Riviera

Initialement publié sur Monsieur Jetlag :
Direction le sud de la France ! Le blogueur voyageur Monsieur Jetlag vous propose une destination ensoleillée qui évoque l’été mais pas que. Nice, sur la French Riviera se visite aussi tout au long de l’année et ses températures clémentes en fond un endroit privilégié au fil des saisons. De…

0-0-0

Publication d’un contributeur invité, complétée par deux aquarelles de Nicolas globe croqueur et une aquarelle de Christian Colin, avec son aimable autorisation.

0-0-0

0-0-0

Direction le sud de la France ! Le blogueur voyageur Monsieur Jetlag vous propose une destination ensoleillée qui évoque l’été mais pas que. Nice, sur la French Riviera se visite aussi tout au long de l’année et ses températures clémentes en fond un endroit privilégié au fil des saisons. De plus c’est le passage de beaucoup d’hommes d’affaires qui pourront en profiter pour rester quelques jours de plus pour se détendre et aussi visiter Monaco. Alors, que prévoir pour quelques jours dans la capitale des Alpes-Maritimes ? Que faire un weekend solo à Nice ? Allez, découvrons les immanquables pour visiter Nice sans ne rien louper !

french riviera weekend nice

SE PROMENER SUR LA PROMENADE DES ANGLAIS

Visiter Nice ne serait pas pensable sans se promener sur la célèbre Promenade des Anglais. C’est la « grande artère » de Nice et la promenade a changé de nombreuses fois depuis sa construction au XIXe siècle. Elle est peut-être très fréquentée et s’étend sur environ 7 km !

Nice french riviera

Hyatt Regency Nice suite

Palais de la méditerranée nice

LE CHÂTEAU DE NICE

L’édification de Nice a commencé dans la citadelle située au-dessus de la ville. Elle date du 11ème siècle et on y trouve des ruines visibles de l’ancienne ville médiévale, qui a été démantelée par Louis XIV au début des années 1700. Les habitants pouvaient facilement garder un œil sur les intrus venant par la mer depuis cet endroit bâti au sommet d’une colline. Visiter Nice sans un petit passage à la citadelle est tout simplement impensable !

french riviera weekend nice

PALAIS LASCARIS

Le Palais Lascaris est un bâtiment baroque édifié au début des années 1600. Il abrite aujourd’hui la 2e plus importante collection d’instruments de musique de France ! Vous y trouverez plus de 500 instruments. Idéal pour les passionnés d’histoire et les amateurs de musique. L’architecture est tout simplement somptueuse… si vous aimez le style baroque, bien sûr !

MUSÉE MATISSE

Henri Matisse est venu pour la première fois à Nice en 1917 et y a vécu pendant 37 ans. Il a vécu un temps à l’hôtel Beau Rivage, tout comme Tchekhov et Nietzsche avant lui. Matisse est également connu pour avoir vécu dans un superbe bâtiment au bout du Cours Saleya (aussi appelé le marché aux fleurs), où se tient le populaire marché quotidien.

Le musée Matisse se trouve dans le quartier de Cimiez à Nice. Vous y trouverez l’une des plus grandes collections au monde de ses œuvres dans une jolie villa du XVIIe siècle entouré de magnifiques jardins. Incontournable pour bien visiter Nice et ses splendeurs !

VISITER NICE ET LES RUES SINUEUSES DE LA VIEILLE VILLE

Au début, vous vous perdrez probablement dans les différentes petites rues et ruelles qui se ressemblent un peu. Une grande partie de la vieille ville de Nice est piétonne. Pour votre repère : La mer est au sud, le château à l’Est, et la ligne de tramway au nord. Vous allez découvrir de magnifiques bâtiments, dont beaucoup datent d’avant 1600. Cela sublime la French Riviera depuis des siècles ! Et si vous avez faim, notre sélection s’arrête sur le Restaurant Casa Leya : tous les plats sont faits maison et le rapport qualité/prix est excellent, tout comme leurs gnocchis aux truffes.

french riviera weekend nice

french riviera weekend nice

french riviera weekend nice

casa leya

LE MUSÉE DE LA PHOTOGRAPHIE CHARLES NÈGRE

Ce musée de la photographie est relativement nouveau. Au musée de la photographie Charles Nègre, vous verrez des expositions sur certains des plus grands noms de la photographie. Vous y découvrirez également la grande histoire de la photographie. Le musée est situé au 1, place Pierre Gautier dans la vieille ville. Un incontournable de la French Riviera pour visiter Nice !

LE MUSÉE CHAGALL

Le musée Marc Chagall de Nice est principalement consacré à ses œuvres religieuses. Près de 30 peintures d’histoires bibliques appartiennent à la ville de Nice et, grâce à d’autres contributions privées, le musée possède l’une des plus grandes collections d’œuvres de Chagall. Tout comme le musée Matisse, le musée Chagall se trouve dans le quartier Cimiez de Nice.

french riviera weekend nice

Nice french riviera

Nice french riviera

Vous avez donc maintenant accès à toutes les informations pour visiter Nice sur la French Riviera. Une destination incontournable pour notre blog voyage. Et si vous avez envie d’un voyage solo luxe, rendez-vous au sublime Palais de la méditerranée.

Excellent week-end à Nice et sa région !

french riviera weekend nice

french riviera weekend nice

french riviera weekend nice

french riviera weekend nice

0-0-0

Article et photos : Monsieur Jetlag.

Pièces graphiques : Nicolas globe croqueur, Christian Colin.

0-0-0

0-0-0

Je vous invite à cliquer sur l’aquarelle de Christian (représentant le « Negresco », un des palaces mythique de la Côte). Pour accéder à son site : http://www.christiancolin.com/

0-0-0

0-0-0

Monsieur Jetlag

Direction le sud de la France ! Le blogueur voyageurMonsieur Jetlag vous propose une destination ensoleillée qui évoque l’été mais pas que. Nice, sur la French Riviera se visite aussi tout au long de l’année et ses températures clémentes en fond un endroit privilégié au fil des saisons. De plus c’est le passage de beaucoup d’hommes d’affaires qui pourront en profiter pour rester quelques jours de plus pour se détendre et aussi visiter Monaco. Alors, que prévoir pour quelques jours dans la capitale des Alpes-Maritimes ? Que faire un weekend solo à Nice ? Allez, découvrons les immanquables pour visiter Nice sans ne rien louper !

french riviera weekend nice

Se promener sur la Promenade des Anglais

Visiter Nice ne serait pas pensable sans se promener sur la célèbre Promenade des Anglais. C’est la « grande artère » de Nice et la promenade a changé de nombreuses fois depuis sa construction au XIXe siècle…

Voir l’article original 555 mots de plus

Merci Cécile !!!

La publication de Nicolas sur une carnettiste vadrouilleuse et excellente pédagogue artistique.

0-0-0

Quelle n’a pas été ma surprise d’apprendre, après tant d’années à nous avoir fait découvrir la capitale, lors de tes sorties intitulées « dans Paris insolite », que tu avais décidé de quitter « ton havre de paix », comme tu dis si bien, pour partir vers une nouvelle destination.

Pendant toutes ces années, et malheureusement, les aléas de la vie, ont fait que je n’en ai pas assez profité, tu nous a fait « sortir de notre zone de confort », grâce à ta pédagogie inventive et en nous faisant découvrir plusieurs techniques graphiques, en utilisant le collage et l’écriture, par exemple.

Tu quittes ta « maison-atelier » située dans une charmante cour pavée et végétalisée d’un quartier dans le 20ème arrondissement de Paris, que j’ai eu l’occasion de croquer lors d’une de tes sorties, pour mettre les voiles vers la Méditerranée, vers Toulon plus précisément.

J’espère pouvoir venir continuer à partager des moments autour de la créativité, comme tu dis, lors de journées estivales quand j’aurai l’occasion de descendre dans le Sud. J’ai déjà l’occasion de le faire avec une « consœur », Dominique Gioan, aquarelliste, les jeudis à Sauve, dans le Gard.

0-0-0

0-0-0

Mais, trêve de bavardages. Voici une vidéo ou tu nous fais découvrir ton approche des carnets de voyages.

0-0-0

0-0-0

Sans me tromper, je pense que tu fais partie de celles et ceux qui peuvent affirmer que leur profession leur permettent de leur procurer du plaisir, pour pouvoir le transmettre ensuite. C’est une opinion qui convient aussi très bien à mon ami carnettiste-aquarelliste Alain Marc, et à tant d’autres encore, que je ne peux toutes et tous citer ici mais qui se reconnaitront.

0-0-0

0-0-0

Bonne chance pour la suite et au plaisir de se revoir pour de nouvelles expérience dans le cadre de ces excellents moments partagés.

Nicolas globe croqueur (et photographe).

0-0-0

Le blog de Cécile, c’est sur ce lien.

0-0-0

Sorties graphiques sur la place de l’Odéon à Paris

Les sorties de Nicolas globe croqueur sur cette place du 6ème arrondissement de Paris, et dans le « monde d’avant ».

0-0-0

Avant que la situation « ne revienne à la normale » comme il est d’usage d’entendre ici et là, autrement dit, pouvoir participer à des sorties Urban sketchers ou autre sans l’astreinte d’un groupe limité à six personne, voici mes visuels de la place de l’Odéon à Paris, réalisés avant que ce fichu virus ne « rabatte les cartes », et dans le cadre de sorties organisées par un « confrère » contributeur sur les blogs des Urban sketchers Paris et Urban sketchers Monde, auprès duquel il me reste beaucoup à apprendre, Alex Hillkurtz.

0-0-0

0-0-0

0-0-0

0-0-0

0-0-0

0-0-0

0-0-0

0-0-0

0-0-0

En guise de « cerise sur le gâteau », voici deux visuels de monuments remarquables situés dans les environs, le Palais du Luxembourg, d’une part, et l’Église Saint-Sulpice, d’autre part.

0-0-0

0-0-0

0-0-0

Nicolas globe croqueur.

0-0-0

Philippe Montbatten, Prince Consort du Royaume-Uni

Le probable cousinage de Nicolas globe croqueur avec le Duc d’Édimbourg, disparu le 9 avril 2021.

0-0-0

Bonjour.

M’appuyant sur des croisées de données établies plus ou moins rigoureusement, sur les sites MyHeritage, Geneanet et Familysearch à propos de cette ascendance lointaine, j’admet qu’il puisse y avoir des erreurs et c’est pourquoi je la considère plus probable que certaine, loin de moi de me considérer comme un généalogiste au sens professionnel du terme.

J’ai donc une approche d’un amateur éclairé et, dans les années qui vont suivre, en m’appuyant sur les informations que j’irai glaner ici et la, je serai très certainement amené à affiner, voire remettre en question ce que vous allez découvrir ci-dessous.

Monsieur de Sainte Colombe, du haut de toute sa rigueur janséniste, dans l’excellent film « Tout les matins du monde » répliquait à Marin Marais, à ses débuts, « qu’il faisait de la musique », mais « qu’il n’était pas musicien ».

Pour moi même, je fais de la généalogie, mais je ne suis pas généalogiste.

Voici mon probable cousinage avec Philippe Mountbatten, Prince Consort du Royaume-Uni (10 juin 1921/9 avril 2021).

0-0-0

Branche paternelle :

0-0-0

Branche maternelle :

0-0-0

Pour revenir à la page d’accueil de ma généalogie, c’est sur ce lien.

0-0-0

Le site de Jacques Chanis, un des abonnés sur geneanet qui m’est d’une utilité précieuse dans mes recherches.

0-0-0

Nicolas globe croqueur (et photographe).

0-0-0

Un dimanche dans le 20ème, mars 2021

Récit graphique et photographique d’une sortie parisienne par Nicolas globe croqueur.

0-0-0

C’est par une journée ensoleillée mais encore fraîche de début de printemps que je débute mes sorties « in situ » de 2021.

C’est donc sur le 20ème arrondissement de Paris que mon choix s’est porté.

Tout d’abord, voici une charmante cour située rue des Haies, dans laquelle se trouvaient autrefois des ateliers de tapisseries et qui sont aujourd’hui un « havre de paix » pour celles et ceux qui ont la chance d’y habiter avec cet esprit « place de village » en plein Paris.

0-0-0

0-0-0

Ce type d’endroit se prêté parfaitement aussi à l’installation d’ateliers d’artistes qui leur sert aussi de lieu d’habitation.

0-0-0

0-0-0

Direction maintenant la place de la Réunion et je remarque, sur le trajet, deux architectures intéressantes, le bâtiment des bains-douches de la rue des Haies et une maison bourgeoise rue de Buzenval, autrefois entourée d’un jardin quand le quartier était encore un peu à la campagne.

0-0-0

0-0-0

La place de la réunion, toute proche, doit son nom à la réunion du petit et du grand Charonne, autrefois séparés par le mur des Fermiers généraux. 

Non seulement c’était un jour de marché, mais aussi, étaient présent plusieurs organisations politiques qui tractaient en vue d’une élection législative partielle.

Je choisis de me positionner près de la fontaine centrale et j’aperçois en arrière plan, le clocher de l’église Saint-Jean-Bosco, construite de 1933 à 1938 (architecte Dimitrou Rotter), d’un style « Art Déco » que je qualifierai de tardif, et qui est annonciatrice du style des édifices d’Auguste Perret au Havre.

0-0-0

0-0-0

0-0-0

0-0-0

Toujours dans le quartier, mais dans un endroit plus intimiste, cette fois, je me dirige vers le Passage des Souhaits…

0-0-0

0-0-0

… voisine des impasses des Crins et de Casteggio

0-0-0

0-0-0

Et pour finir ma journée, direction le square Sarah Bernhardt, créé en 1936 en lieu et place d’une ancienne usine à gaz.

0-0-0

0-0-0

0-0-0

C’est tout, pour le moment !

Nicolas globe croqueur.

0-0-0

Retrouvez une autre version de cette publication sur le blog des Urban sketchers France en cliquant sur ce lien.

0-0-0

Plume(s), Cachou, Louna et les autres

La publication de Nicolas globe croqueur suite à celle d’Alain Marc, aquarelliste à propos de « Plume ».

Mon ami Alain Marc ayant perdu un animal qui lui était cher, d’autant plus qu’il l’accompagnait à sa manière, dans son atelier : son chat « Plume ».

Pour moi même, « Plume » était une chienne que j’aimais beaucoup et qui est décédée il y a plus d’une trentaine d’années (en données 2020). Voila pourquoi sa publication que je vous invite à découvrir en fin d’article me fait « particulièrement écho ».

Ci-dessous, « ma » « Plume » croquée par moi même en compagnie du chat « Cachou » (un chat gris, comme celui d’Alain), dans le cadre de croquis animaliers, un des sujets que je traitais quand j’étais étudiant.

Les animaux de compagnies ont une place importante chez certains de mes « maîtres de stage », et ils nous accompagnent parfois dans quelques-unes des sorties qu’ils organisent. Voici Louna, la chienne de Christian et Fabienne Colin croquée par moi-même à Veules-les-Roses en 2017.

Pour terminer, une planche d’aquarelles avec comme sujet, le chat, peinte d’après le travail de feu Dominique Armilhon, à la maison d’hôtes de Christiane Colin, à la Fresse, dans le Haut-Doubs.

C’est tout, …pour le moment !!!

Nicolas globe croqueur.

L’hommage d’Alain à Dominique Armilhon, c’est par ici.

La publication d’Alain sur « Plume », c’est par là.

Mes travaux « in situ » pendant le confinement

Quelques travaux graphiques « in situ » de Nicolas globe croqueur pendant les 55 jous du confinement de 2020.

Je profite de cette sortie progressive des 55 jours de confinement en France, et avant que nous ressortions tous aller dessiner et peindre en plein air, pour vous présenter ce que j’ai produit « in situ » pendant cette période.

Pour commencer, voici les immeubles des années 1960, 1970 et 1980 que je vois depuis une de mes fenêtres qui donne sur une avenue passante en période dite « normale », mais qui n’aura jamais été aussi silencieuse pendant 55 jours de confinement (l’ex RN 20-Paris-Bourg-Madame, au départ de la Porte d’Orléans). Presque plus d’automobiles sur l’avenue, et plus aucune en vitrines des deux concessionnaires d’une marque suédoise et japonaise aux pieds des tours.

Un de mes voisins parti se confiner au vert et m’ayant confié les clefs de son appartement m’a permis de m’attabler sur sa terrasse afin de pouvoir dessiner ce que j’y voyais. La rue Louis Rolland, à Montrouge, perpendiculaire à l’avenue passante citée plus haut, est bordée non seulement de résidences dites « semi-récentes » selon le langage des agences immobilières, mais aussi de petits immeubles en briques des années 1930 et de demeures, dont certaines dites « de maître » ou « bourgeoises » au cachet certain. D’autres bâtiments, qui menaçaient de tomber en ruine, ont été restaurés pour devenir des résidences aux normes du standing d’aujourd’hui. Tout cela donne au quartier un esprit convivial, à taille humaine et de proximité, à seulement 300 m d’une bouche de métro, donc à moins de 15 minutes du centre de Paris.

Voici aussi des images intérieures. J’ai décidé de relever certains défis proposés sur les réseaux sociaux comme celui de « Y quoi dans la placard à chaussures ? » et celui de « Y a quoi dans le frigo ? »

N’étant sorti qu’une dizaine de fois depuis le 17 mars 2020, J’ai décidé de descendre dans le parc arboré de la résidence et c’est sur un visuel de ce récit que j’achève cette publication. Tout comme le travail du frigo, j’ai travaillé sur du papier couleur, issu d’un stock qui est resté dans des tiroirs pendant 30 ans et qui n’a pas pris une ride.

Nicolas globe croqueur.

La publication à ce sujet sur le blog des Urban sketchers France sur ce lien.

Un samedi estival de la place Henri Krazucki au parc de Belleville, Paris 20e arrondissement

Le récit de Nicolas globe croqueur d’une sortie estivale dans le 20e arrondissement de Paris un samedi de 2019.

Quoi de mieux que de flâner dans des endroits de Paris, un peu hors des sentiers battus, pour vous traduire mes impression graphiques. C’est ce que j’ai choisi de faire par un samedi ensoleillé d’été 2019 dans le 20e arrondissement, dans le cadre d’une sortie organisée par Delphine Priollaud Stocket. Nous avons commencé par par la place Henri Krazucki…

… avant de poursuivre rue des cascades, dans laquelle je remarque une architecture remarquable, d’inspiration néo gothique.

Delphine nous a emmené à la villa de l’Ermitage, que je découvrais pour la première fois…

… avant de terminer par une vue panoramique sur Paris depuis le Parc de Belleville.

Nicolas globe croqueur

Autour de la Basilique Saint Sernin à Toulouse, mars 2019

A la veille du printemps, me voici dans une ville que j’affectionne particulièrement, Toulouse et, plus particulièrement un de ses monuments emblématiques, la basilique Saint Sernin.

J’ai, bien sur, commencé par le portail, plus « rustique » que le reste du monument, à mon avis.

L’édifice actuel commencé au XIe siècle, succède à deux basiliques, la première édifiée au IVe siècle et la seconde, à partir du Ve siècle.

Ce monument est une des plus importantes constructions de style roman dans le sud de la France et la flèche du clocher a très probablement été terminée au XIVe siècle.

Un certain raffinement architectural caractérise la tour octogonale sur une hauteur de 67 mètres sur cinq niveaux, essentiellement en briques mais aussi complétés par des colonnes et des chapiteaux en pierre.

Le meilleur atout architectural de Saint-Sernin se découvre au chevet de l’édifice, notamment grâce à une succession de chapiteaux élégants.

Comme sur de nombreux monuments français, Viollet-Le-Duc est intervenu sur la restauration de l’édifice, plusieurs années après que Prosper Mérimée eut obtenu son classement comme monument historique.

Et c’est sur le versant nord du cœur  de la Basilique que j’achève cette publication. Il est, bien entendu, à souligner que Toulouse et son emblématique monument est une étape importante des pèlerins sur le chemin de Saint Jacques de Compostelle.

C’est tout, pour le moment.

Nicolas globe croqueur.

En bonus, une présentation touristique du monument en vidéo.

La Tour Eiffel dans tout ses états, février 2019

Ce samedi 2 février 2019, à l’initiative de Delphine Priollaud-Stocket, contributrice active sur le blog des Urban sketchers Paris), nous nous sommes retrouvé(e)s pour passer une matinée sur l’Esplanade du Trocadéro, dans le but de nous faire travailler, comme elle dit, » en nous faisant sortir de notre zone de confort ».

Le thème choisi était le monument emblématique de Paris que je ne présente plus.

 
Le défi suivant consistait à zoomer sur un détail du monument à dessiner sur une dizaine de minutes.

Autre exercice, effectuer un rendu à l’aide d’outils multicolores…
… avant de peindre en direct en aquarelle sans dessin préalable, puis rehausser au crayon aquarellable.
Autre « piste graphique » proposé, alterner la couleur et le trait monochrome en délimitant des surfaces. Petit effet « seventies » garanti.
 
Et pour terminer, le défit consistait à composer autour d’une tour Eiffel toute petite sur la page. Quelques participant(e)s et moi même, qui n’en pouvions plus de grelotter, avons choisi de nous mettre au chaud en précédant le groupe au café avant de tous nous retrouver pour un débriefing.
Pour ma part, mon prochain rendez-vous sur une sortie organisée par Delphine, aura lieu en juin 2019 au Palais Royal, l’objet d’une nouvelle publication sur ce blog.
C’est tout, pour le moment.
Nicolas Globe croqueur.
Liens sur Delphine Priollaud-Stocklet (blog carnet de voyage ici et l’atelier de la Salamandre, ).