Souvenirs graphiques et photographiques marocains en 2013

A travers ce récit, je vais vous faire partager un souvenir marocain,  concentré essentiellement sur Marrakech lors d’un séjour organisé par la carnettiste-aquarelliste-portraitiste Sonia Privat.

Accompagné de son mari, Dan, un bricoleur hors-pair, qui serait capable de construire un palais avec 3 branchages et 4 planches, (j’exagère à peine), voici la boite d’aquarelle qu’il a confectionnée, à partir d’une boite de sardines.

avril 2013

J’ai le plaisir de vous présenter en images (aquarelles, dessins, pastel gras et photos) la maison d’hôtes dans laquelle nous avons séjourné, d’une décoration digne des « Milles et Une Nuits », dotée d’un rafraîchissant patio arboré, sans oublier la cuisine exceptionnelle qui nous a été servie.

Le riad Sahara Nour a été acheté  par François et Lucile, un couple de Français amoureux du Maroc, qui ont fait restaurer ce lieu datant de la fin du XIXe siècle et situé au milieu de la Médina. Il symbolise une authenticité et une « patine » loin de la frime et du « bling bling » que l’on peut rencontrer trop de fois à Marrakech, à mon avis.

avril 2013

avril 2013

avril 2013

Nous retrouvons ici tout le savoir-faire des artisans marocains, qui s’exprime avec raffinement dans la décoration qui ornent murs et plafonds, sans oublier le travail en fer forgé des luminaires suspendus.

avril 2013

Le raffinement se retrouve dans le travail du bois et du métal, et que l’on peut découvrir à travers la Médina, sur les portes et fenêtres, notamment dans le centre artisanal de Marrakech, vitrine de tout le savoir-faire des artisans. Dar Bellarj est une fondation pour la promotion de la culture marocaine, en particulier artistique et artisanal. Il succède à un ancien sanctuaire de cigognes blessées,et on doit l’existence de ce lieu à Susanna Biedermann et Max Alioth. On y trouve des expositions temporaires, de concerts, des d’ateliers. L’endroit vaut le déplacement rien que pour admirer ces superbes portes imposantes alliant le bois et la pierre.

avril 2013

avril 2013

Déambuler dans  la Medina est un vrai bonheur, que ce soit dans des lieux très passants, grouillant d’activités nombreuses et variées, ici un étal de pâtisseries marocaines, là un barbier ou un marchand de poterie, ou bien dans des ruelles plus calmes, aux architectures sobres qui cachent des intérieurs et patios élégants et raffinés.

avril 2013

avril 2013

Sur l’aquarelle ci-dessous, voici un ancien caravansérail. Un caravansérail est un bâtiment qui a d’abord une vocation marchande. Au Maghreb, il est appelé funduq (foundouk). On peut lle comparer à un relais de poste en Europe.

Fortifié, Il comporte à la fois des écuries pour les montures et autre animaux, des magasins pour les marchandises au rez de chaussée et des chambres au premier étage pour les résidents de passage. Marrakech était une étape sur la route de Tombouctou.

Dans nos sociétés modernes, l’esprit du caravansérail s’estompe, les avions, camions, voitures et trains ayant remplacé les caravanes de chameaux.

avril 2013

Les habitants se vêtissent de façon traditionnelle comme le port de la chechia et la djellaba, ou adoptent de tenues vestimentaires plus modernes comme la casquette et le jean.

avril 2013

avril 2013

Voici un des lieux emblématiques sur Marrakech, la Médersa, fut durant plus de 400 ans un lieu d’accueil pour les étudiants désireux d’acquérir ou approfondir leurs connaissances dans le domaine des sciences, et en théologie. 132 chambres accueillaient des étudiants venus de l’extérieur. Jusqu’à 900 personnes pouvaient venir y étudier.

avril 2013

La Medersa fut fondée à l’initiative du sultan Abu al-Hasan. Edifiée édifiée vers la fin du 16e Siècle par les saadiens, sa dernière restauration remonte à 1950 (en données 2017). En prolongement de la cour au bassin rectangulaire que vous découvrez ci-dessous, se trouve la salle de prières composée de trois nefs décorées par des piliers de marbre supportant des arcs qui supportent des façades ornementées de façon raffinée.

avril 2013

C’est sur  l’une de ces fameuses chambres d’étudiant qui donnent sur la fameuse cour au bassin rectangulaire, que j’achève la première partie de ce récit.

avril 2013

C’est tout, pour le moment! …

Nicolas.

En guise de bonus, une vidéo de Roger Closset, vidéaste belge.

L’article en aquarelles et au pastel gras consacré spécifiquement au Riad Sahara Nour, c’est sur ce lien.

Sonia Privat,

Le récit de Sonia Privat sur le séjour, incluant le riad.

Un des nombreux récits d’Alain Marc sur le riad. un second ici (avec le « petit Jo »),

Le riad Sahara Nour.

Le carnet de voyage du Maroc de Michel Davinroy.

Et pour finir, un sympathique billet que m’a consacré Alain Marc dans sa série « Vous êtes à l’honneur ».