Philippe Montbatten, Prince Consort du Royaume-Uni

Le probable cousinage de Nicolas globe croqueur avec le Duc d’Édimbourg, disparu le 9 avril 2021.

0-0-0

Bonjour.

M’appuyant sur des croisées de données établies plus ou moins rigoureusement, sur les sites MyHeritage, Geneanet et Familysearch à propos de cette ascendance lointaine, j’admet qu’il puisse y avoir des erreurs et c’est pourquoi je la considère plus probable que certaine, loin de moi de me considérer comme un généalogiste au sens professionnel du terme.

J’ai donc une approche d’un amateur éclairé et, dans les années qui vont suivre, en m’appuyant sur les informations que j’irai glaner ici et la, je serai très certainement amené à affiner, voire remettre en question ce que vous allez découvrir ci-dessous.

Monsieur de Sainte Colombe, du haut de toute sa rigueur janséniste, dans l’excellent film « Tout les matins du monde » répliquait à Marin Marais, à ses débuts, « qu’il faisait de la musique », mais « qu’il n’était pas musicien ».

Pour moi même, je fais de la généalogie, mais je ne suis pas généalogiste.

Voici mon probable cousinage avec Philippe Mountbatten, Prince Consort du Royaume-Uni (10 juin 1921/9 avril 2021).

0-0-0

Branche paternelle :

0-0-0

Branche maternelle :

0-0-0

Pour revenir à la page d’accueil de ma généalogie, c’est sur ce lien.

0-0-0

Le site de Jacques Chanis, un des abonnés sur geneanet qui m’est d’une utilité précieuse dans mes recherches.

0-0-0

Nicolas globe croqueur (et photographe).

0-0-0

Bertrand Tavernier

Le probable cousinage de Nicolas globe croqueur, administrateur et contributeur de ce blog avec le réalisateur disparu le 25 mars 2021

0-0-0

Bonjour.

M’appuyant sur des croisées de données établies plus ou moins rigoureusement, sur les sites MyHeritage, Geneanet et Familysearch à propos de cette ascendance lointaine, j’admet qu’il puisse y avoir des erreurs et c’est pourquoi je la considère plus probable que certaine, loin de moi de me considérer comme un généalogiste au sens professionnel du terme.

J’ai donc une approche d’un amateur éclairé et, dans les années qui vont suivre, en m’appuyant sur les informations que j’irai glaner ici et la, je serai très certainement amené à affiner, voire remettre en question ce que vous allez découvrir ci-dessous.

Monsieur de Sainte Colombe, du haut de toute sa rigueur janséniste, dans l’excellent film « Tout les matins du monde » répliquait à Marin Marais, à ses débuts, « qu’il faisait de la musique », mais « qu’il n’était pas musicien ».

Pour moi même, je fais de la généalogie, mais je ne suis pas généalogiste.

Voici donc mon probable cousinage avec le réalisateur de cinéma, Bertrand Tavernier ( 25 avril 1941 / 25 mars 2021).

0-0-0

0-0-0

Pour revenir à la page d’accueil de ma généalogie, c’est sur ce lien.

0-0-0

Le site de Jacques Chanis, un des abonnés sur geneanet qui m’est d’une utilité précieuse dans mes recherches.

0-0-0

Nicolas globe croqueur (et photographe).

0-0-0

« Les gens qui doutent »

Nicolas globe croqueur évoque Anne Sylvestre, chanteuse à texte, disparue le 30 novembre 2020.

Anne Sylvestre, Thérèse Beugras de son vrai nom, disparue le 30 novembre 2020.

Chanteuse à textes, elle a travaillé dans deux directions, les chansons pour adultes, à contre courant de la bien-pensance conformiste comme « ça n’se voit pas du tout » et celles destinées aux enfants, les « Fabulettes ». Elle était la sœur de l’écrivaine Marie Chaix. Elles auront pris un chemin totalement opposé à celui de leur père qui se trouvait du « mauvais côté » pendant les heures sombres de notre histoire, et c’est tout à leur honneur.

Pour lui rendre hommage , outre mon visuel ci-dessous, j’ai choisi de publier les paroles d’une de ses chansons « Les gens qui doutent » :

 » J’aime les gens qui doutent, les gens qui trop écoutent leur cœur se balancer
J’aime les gens qui disent et qui se contredisent et sans se dénoncer
J’aime les gens qui tremblent, que parfois ils ne semblent capables de juger
J’aime les gens qui passent moitié dans leurs godasses et moitié à côté J’aime leur petite chanson
Même s’ils passent pour des cons J’aime ceux qui paniquent, ceux qui sont pas logiques, enfin, pas « comme il faut »
Ceux qui, avec leurs chaînes pour pas que ça nous gêne font un bruit de grelot
Ceux qui n’auront pas honte de n’être au bout du compte que des ratés du cœur
Pour n’avoir pas su dire « délivrez-nous du pire et gardez le meilleur » J’aime leur petite chanson
Même s’ils passent pour des cons J’aime les gens qui n’osent s’approprier les choses, encore moins les gens
Ceux qui veulent bien n’être, qu’une simple fenêtre pour les yeux des enfants
Ceux qui sans oriflamme et daltoniens de l’âme ignorent les couleurs
Ceux qui sont assez poires pour que jamais l’histoire leur rende les honneurs J’aime leur petite chanson
Même s’ils passent pour des cons J’aime les gens qui doutent mais voudraient qu’on leur foute la paix de temps en temps
Et qu’on ne les malmène jamais quand ils promènent leurs automnes au printemps
Qu’on leur dise que l’âme fait de plus belles flammes que tous ces tristes culs
Et qu’on les remercie qu’on leur dise, on leur crie « merci d’avoir vécu! Merci pour la tendresse
Et tant pis pour vos fesses
Qui ont fait ce qu’elles ont pu ».

Et en guise de « bonus », voici deux vidéos des chansons que j’ai évoquées en début de publication.

Nicolas globe croqueur.