Le re blog de Monsieur jetlag (5) : Visiter Nice un week-end, le meilleur de la French Riviera

Initialement publié sur Monsieur Jetlag :
Direction le sud de la France ! Le blogueur voyageur Monsieur Jetlag vous propose une destination ensoleillée qui évoque l’été mais pas que. Nice, sur la French Riviera se visite aussi tout au long de l’année et ses températures clémentes en fond un endroit privilégié au fil des saisons. De…

0-0-0

Publication d’un contributeur invité, complétée par deux aquarelles de Nicolas globe croqueur et une aquarelle de Christian Colin, avec son aimable autorisation.

0-0-0

0-0-0

Direction le sud de la France ! Le blogueur voyageur Monsieur Jetlag vous propose une destination ensoleillée qui évoque l’été mais pas que. Nice, sur la French Riviera se visite aussi tout au long de l’année et ses températures clémentes en fond un endroit privilégié au fil des saisons. De plus c’est le passage de beaucoup d’hommes d’affaires qui pourront en profiter pour rester quelques jours de plus pour se détendre et aussi visiter Monaco. Alors, que prévoir pour quelques jours dans la capitale des Alpes-Maritimes ? Que faire un weekend solo à Nice ? Allez, découvrons les immanquables pour visiter Nice sans ne rien louper !

french riviera weekend nice

SE PROMENER SUR LA PROMENADE DES ANGLAIS

Visiter Nice ne serait pas pensable sans se promener sur la célèbre Promenade des Anglais. C’est la « grande artère » de Nice et la promenade a changé de nombreuses fois depuis sa construction au XIXe siècle. Elle est peut-être très fréquentée et s’étend sur environ 7 km !

Nice french riviera

Hyatt Regency Nice suite

Palais de la méditerranée nice

LE CHÂTEAU DE NICE

L’édification de Nice a commencé dans la citadelle située au-dessus de la ville. Elle date du 11ème siècle et on y trouve des ruines visibles de l’ancienne ville médiévale, qui a été démantelée par Louis XIV au début des années 1700. Les habitants pouvaient facilement garder un œil sur les intrus venant par la mer depuis cet endroit bâti au sommet d’une colline. Visiter Nice sans un petit passage à la citadelle est tout simplement impensable !

french riviera weekend nice

PALAIS LASCARIS

Le Palais Lascaris est un bâtiment baroque édifié au début des années 1600. Il abrite aujourd’hui la 2e plus importante collection d’instruments de musique de France ! Vous y trouverez plus de 500 instruments. Idéal pour les passionnés d’histoire et les amateurs de musique. L’architecture est tout simplement somptueuse… si vous aimez le style baroque, bien sûr !

MUSÉE MATISSE

Henri Matisse est venu pour la première fois à Nice en 1917 et y a vécu pendant 37 ans. Il a vécu un temps à l’hôtel Beau Rivage, tout comme Tchekhov et Nietzsche avant lui. Matisse est également connu pour avoir vécu dans un superbe bâtiment au bout du Cours Saleya (aussi appelé le marché aux fleurs), où se tient le populaire marché quotidien.

Le musée Matisse se trouve dans le quartier de Cimiez à Nice. Vous y trouverez l’une des plus grandes collections au monde de ses œuvres dans une jolie villa du XVIIe siècle entouré de magnifiques jardins. Incontournable pour bien visiter Nice et ses splendeurs !

VISITER NICE ET LES RUES SINUEUSES DE LA VIEILLE VILLE

Au début, vous vous perdrez probablement dans les différentes petites rues et ruelles qui se ressemblent un peu. Une grande partie de la vieille ville de Nice est piétonne. Pour votre repère : La mer est au sud, le château à l’Est, et la ligne de tramway au nord. Vous allez découvrir de magnifiques bâtiments, dont beaucoup datent d’avant 1600. Cela sublime la French Riviera depuis des siècles ! Et si vous avez faim, notre sélection s’arrête sur le Restaurant Casa Leya : tous les plats sont faits maison et le rapport qualité/prix est excellent, tout comme leurs gnocchis aux truffes.

french riviera weekend nice

french riviera weekend nice

french riviera weekend nice

casa leya

LE MUSÉE DE LA PHOTOGRAPHIE CHARLES NÈGRE

Ce musée de la photographie est relativement nouveau. Au musée de la photographie Charles Nègre, vous verrez des expositions sur certains des plus grands noms de la photographie. Vous y découvrirez également la grande histoire de la photographie. Le musée est situé au 1, place Pierre Gautier dans la vieille ville. Un incontournable de la French Riviera pour visiter Nice !

LE MUSÉE CHAGALL

Le musée Marc Chagall de Nice est principalement consacré à ses œuvres religieuses. Près de 30 peintures d’histoires bibliques appartiennent à la ville de Nice et, grâce à d’autres contributions privées, le musée possède l’une des plus grandes collections d’œuvres de Chagall. Tout comme le musée Matisse, le musée Chagall se trouve dans le quartier Cimiez de Nice.

french riviera weekend nice

Nice french riviera

Nice french riviera

Vous avez donc maintenant accès à toutes les informations pour visiter Nice sur la French Riviera. Une destination incontournable pour notre blog voyage. Et si vous avez envie d’un voyage solo luxe, rendez-vous au sublime Palais de la méditerranée.

Excellent week-end à Nice et sa région !

french riviera weekend nice

french riviera weekend nice

french riviera weekend nice

french riviera weekend nice

0-0-0

Article et photos : Monsieur Jetlag.

Pièces graphiques : Nicolas globe croqueur, Christian Colin.

0-0-0

0-0-0

Je vous invite à cliquer sur l’aquarelle de Christian (représentant le « Negresco », un des palaces mythique de la Côte) pour accéder à son site.

0-0-0

0-0-0

Monsieur Jetlag

Direction le sud de la France ! Le blogueur voyageurMonsieur Jetlag vous propose une destination ensoleillée qui évoque l’été mais pas que. Nice, sur la French Riviera se visite aussi tout au long de l’année et ses températures clémentes en fond un endroit privilégié au fil des saisons. De plus c’est le passage de beaucoup d’hommes d’affaires qui pourront en profiter pour rester quelques jours de plus pour se détendre et aussi visiter Monaco. Alors, que prévoir pour quelques jours dans la capitale des Alpes-Maritimes ? Que faire un weekend solo à Nice ? Allez, découvrons les immanquables pour visiter Nice sans ne rien louper !

french riviera weekend nice

Se promener sur la Promenade des Anglais

Visiter Nice ne serait pas pensable sans se promener sur la célèbre Promenade des Anglais. C’est la « grande artère » de Nice et la promenade a changé de nombreuses fois depuis sa construction au XIXe siècle…

Voir l’article original 555 mots de plus

Merci Cécile !!!

La publication de Nicolas sur une carnettiste vadrouilleuse et excellente pédagogue artistique.

0-0-0

Quelle n’a pas été ma surprise d’apprendre, après tant d’années à nous avoir fait découvrir la capitale, lors de tes sorties intitulées « dans Paris insolite », que tu avais décidé de quitter « ton havre de paix », comme tu dis si bien, pour partir vers une nouvelle destination.

Pendant toutes ces années, et malheureusement, les aléas de la vie, ont fait que je n’en ai pas assez profité, tu nous a fait « sortir de notre zone de confort », grâce à ta pédagogie inventive et en nous faisant découvrir plusieurs techniques graphiques, en utilisant le collage et l’écriture, par exemple.

Tu quittes ta « maison-atelier » située dans une charmante cour pavée et végétalisée d’un quartier dans le 20ème arrondissement de Paris, que j’ai eu l’occasion de croquer lors d’une de tes sorties, pour mettre les voiles vers la Méditerranée, vers Toulon plus précisément.

J’espère pouvoir venir continuer à partager des moments autour de la créativité, comme tu dis, lors de journées estivales quand j’aurai l’occasion de descendre dans le Sud. J’ai déjà l’occasion de le faire avec une « consœur », Dominique Gioan, aquarelliste, les jeudis à Sauve, dans le Gard.

0-0-0

0-0-0

Mais, trêve de bavardages. Voici une vidéo ou tu nous fais découvrir ton approche des carnets de voyages.

0-0-0

0-0-0

Sans me tromper, je pense que tu fais partie de celles et ceux qui peuvent affirmer que leur profession leur permettent de leur procurer du plaisir, pour pouvoir le transmettre ensuite. C’est une opinion qui convient aussi très bien à mon ami carnettiste-aquarelliste Alain Marc, et à tant d’autres encore, que je ne peux toutes et tous citer ici mais qui se reconnaitront.

0-0-0

0-0-0

Bonne chance pour la suite et au plaisir de se revoir pour de nouvelles expérience dans le cadre de ces excellents moments partagés.

Nicolas globe croqueur (et photographe).

0-0-0

Le blog de Cécile, c’est sur ce lien.

0-0-0

Le Canal du Midi de Béziers à Marseillan (6/10) : Le bief d’Agde jusqu’à l’écluse ronde

Le récit de Nicolas sur le Canal du Midi entre la bifurcation du canal d’évacuation vers la mer et l’écluse ronde d’Agde.

0-0-0

Voici le 36ème récit photographique de ma randonnée à vélo le long des 240 km du du Canal du Midi. Il sera question du trajet sur la dernière partie du bief entre Vias et l’écluse ronde d’Agde.

0-0-0

0-0-0

Cette section, à partir de la bifurcation vers Agde est plus arborée, et même si les platanes ici risquent d’être touchés par le chancre coloré, le trajet n’en restera pas tout autant rafraichissant. Les cavalier(e)s et autres promeneurs et promeneuses ne s’y trompent pas d’ailleurs.

0-0-0

0-0-0

Le chemin de halage est essentiellement sablonneux. Ci-dessous, l’ouvrage moderne de la déviation de Vias de l’ex RN 112. Plus loin, après le pont ferroviaire, se trouve la pont de l’ancien tracé quand cet itinéraire Albi-Montpellier traversait la ville.

0-0-0

0-0-0

Ici, comme sur, et surtout sous de nombreux ponts du Canal, les taggueurs laissent libre court à leur créativité.

0-0-0

0-0-0

Revoici les fameux passelis, au nombre de 22 le long de ce bief, plus ou moins bien entretenus. Certains ont malheureusement disparus. Ils permettent au surplus d’eau de s’évacuer avant de se rependre sur une surface plane puis de se diriger vers la mer par un fossé. Le plus long d’entre eux comptait 47 travées.

0-0-0

0-0-0

Si certains ont disparus, de beaux exemples subsistent encore.

0-0-0

0-0-0

0-0-0

Elargis à partir de 1835, les dalles des ponceaux furent taillés avec un bec relevé sur les bords du chemin de halage afin de retenir une épaisseur de gravier. Un confort supplémentaire pour les chevaux.

0-0-0

0-0-0

Voici ce qui pourrait ressembler à une prise d’eau, mais qui est en fait une déviation, celle de l’Ardaillon, un des nombreux fleuves capricieux au moment des crues (les orages sont impressionnants dans le secteur). Le Canal du Midi reçoit ici les eaux d’un cours d’eau naturel, pour ensuite les évacuer à l’aide non seulement des passelis cités plus haut, mais aussi par l’intermédiaire d’épanchoirs à siphon.

0-0-0

0-0-0

Un épanchoir à siphon est un des types d’ouvrages qui permet de recevoir des eaux excédentaires en amont, pour les évacuer en aval, en fait avec le même principe de fonctionnement que celui se trouvant sous les lavabos. Tout comme pour les passelis, les eaux se répandent sur une surface plane, ou dans un bassin de rétention comme ci-dessous, avant d’être évacuées par la mer. Le fameux siphon les empêche de « faire marche arrière ».

0-0-0

0-0-0

Avant d’arriver sur Agde, voici, en pièce graphique et photographique, le plus bel ouvrage du bief, le Pont des trois yeux (ou pont Saint-Joseph, 1733), qu’empruntait l’ancien itinéraire menant à Vias. Aujourd’hui, l’ouvrage, composé essentiellement de la pierre grise volcanique locale, aboutit sur une propriété privée.

0-0-0

0-0-0

0-0-0

Les embarcations de plus en plus nombreuses signifient que j’approche de la fin du bief. D’entretien inégal, certaines sont habitées par des marginaux qui tentent de se faire une petite place au soleil ici, au sens propre comme au figuré.

0-0-0

0-0-0

Le canal, avant d’arriver sur l’écluse, longe en parallèle la voie ferrée ex PO-Midi Bordeaux-Sète. En arrière-plan le clocher de la cathédrale fortifiée Saint-Etienne.

0-0-0

0-0-0

Pour finir, un petit port, devant lequel se dressent un bâtiment à la façade majestueuse et une chapelle précède un ouvrage quasiment unique au Monde, l’écluse Ronde, qui sera le sujet d’une prochaine publication.

Ici s’achève ce bief de 13,1 km. Il s’agit de la 62e écluse depuis Toulouse. Nous sommes à 230 km 998 de la Garonne et à 9 km 869 de de l’Etang de Thau et du phare des Onglous.

Sur cet endroit se trouvait la couchée de la 4ème étape des passagers de la barque de poste en provenance de Toulouse.

0-0-0

0-0-0

0-0-0

A Noter que c’est sur Agde que s’est terminée ma randonnée à vélo de 2012 depuis Toulouse, en 6 jours. J’avais choisi, cependant, bien que ce n’était pas au programme de « Rando vélo », de me rendre au phare des Onglous et d’y revenir, soit une prolongation de 18 km environ.

C’est tout, pour le moment.

Nicolas globe croqueur (et photographe).

0-0-0

Retour sur la liste des  articles consacrés à ma randonnée à vélo.

0-0-0

Mes photos de tous les biefs et toutes les écluses du canal, sur ce lien.

0-0-0

Nous sommes ici dans un secteur du canal ou naviguent les bateaux du soleil.

0-0-0

La villa Etelvina, 2020

Une architecture idéale dans le Grand Porto, Portugal.

0-0-0

Située dans le nord de Porto, dans la commune limitrove de Matosinhos , sur l’avenue Fabril do Norte, que traverse la voie ferrée du métro léger (lignes A, B, C, E et F, en données 2020), notamment la ligne qui mène à l’aéroport, voici une architecture qui a tout de suite retenue mon attention.

0-0-0

Situada no norte do Porto, no município limítrofe de Matosinhos , na avenida Fabril do Norte, que atravessa a via férrea do metropolitano ligeiro (linhas A, B, C, E e F, em dados de 2020), nomeadamente a linha que conduz ao aeroporto, Esta é uma arquitetura que captou minha atenção imediatamente.

0-0-0

Il s’agit de la Vila Etelvina, d’un style mêlant « Belle époque » et « Art Nouveau ».

0-0-0

Trata-se da Vila Etelvina, de um estilo que mescla « Belle époque » e « Arte Nova ».

0-0-0

0-0-0

0-0-0

Acquise par la municipalité au début des années 2010, selon mes sources, elle semble être aujourd’hui une garderie (en données 2021).

0-0-0

Adquirida pelo município no início dos anos 2010, de acordo com as minhas fontes, actualmente parece ser uma creche (em dados 2021).

0-0-0

0-0-0

0-0-0

0-0-0

0-0-0

Ce bâtiment m’a inspiré pour en faire une interprétation graphique en techniques mixtes (aquarelle, feutre et pastel gras).

0-0-0

Este edifício me inspirou a fazer uma interpretação gráfica em técnicas mistas (aguarela, feltro e pastel gordo).

0-0-0

0-0-0

C’est tout, pour le moment. / Por agora é tudo.

Nicolas globe croqueur.

0-0-0

Deux étés à Porto

Escapades estivales portugaises dans la plus grande ville du Nord du pays en 2019 et 2020.

0-0-0

Sur cette publication, un souvenir graphique et photographique sur deux séjours estivaux sur Porto en 2019 et 2020.

La ville, traversée par le Douro, se caractérise par son centre historique, en hauteur et la ville basse et ses quais sur la rive droite du fleuve.

0-0-0

0-0-0

Rien de mieux que de se promener sur ces fameux quais, dans le quartier de la Ribeira pour admirer le fameux pont Dom Luis, conçu par un élève de Gustave Eiffel et inauguré en 1886. Sur deux étages, celui du bas pour les automobiles et celui du haut pour le transport ferroviaire, à savoir emprunté par une des lignes du métro léger de la ville, il relie la ville à sa voisine, Vila Nova de Gaia.

0-0-0

0-0-0

La rive gauche du Douro offres des panoramiques sur la ville, autrement dit, pour avoir une vue d’ensemble de Porto, il faut se rendre chez sa voisine.

0-0-0

0-0-0

La Praça Ribeira descend vers les quais sur lesquels sont amarrés des bateaux qui permettent non seulement de naviguer dans le périmètre de l’agglomération de la ville, mais c’est aussi un des points de départ et d’arrivée des croisières qui mènent à la vallée du Douro. Ci-dessous en haut à droite, la cathédrale.

0-0-0

0-0-0

0-0-0

Un autre point de vue panoramique intéressant se trouve sur l’extrémité Sud du pont Dom Luis. Se détache, au premier plan, le Palais Episcopal.

0-0-0

0-0-0

0-0-0

0-0-0

Autre point de vue ci-dessous sur ce Palais, la cathédrale et le pont. Au fond à droite, se dresse le Monastère Da Serra de Pilar.

0-0-0

0-0-0

Monument original à ne pas manquer, l’église des Carmélites, de style baroque dit « austère » et sa « soeur », séparée par le plus petit immeuble de Porto

0-0-0

0-0-0

Face à celles-ci, se dresse une place d’où partent et arrivent les tramways « historiques », complétée par le jardin João Chagas, au pied duquel se dresse une ancienne prison (Largo Amor de Perdição). A proximité, le centre portugais de photographie.

0-0-0

0-0-0

Je terminerai par la place de la Liberté et l’avenue dos Aliados, le quartier haussmannien de Porto avec ses façades et tours éclectiques. Se dresse ici la statue de Pierre IV du Portugal (et Pierre Ier du Brésil), 1798-1834. Pour simplifier, il a délaissé la couronne portugaise pour le Brésil, mais, comme cela ne s’est pas passé comme il voulait la bas, il a voulu revenir. Cependant,certains de ses concitoyens on préféré, entre temps un autre souverain. Une guerre civile a alors éclaté.

Comme le résume si bien l’expression « qui va à la chasse pers sa place ».

0-0-0

0-0-0

0-0-0

0-0-0

Je reviendrai sans doute plus en détails dans de nouvelles publications sur Porto, en me focalisant sur des endroits particulier, du moins, je le pense.

Je préfère ne pas forcément m’avancer sur des promesses que je ne tiendrai peut-être pas, contrairement aux « monts et merveilles » annoncées que j’ai pu lire ou que je peux lire ici et là sur le net (sur les réseaux sociaux, par exemple), et qui restent sans suite. Ceci-dit, chacun fait comme il peut aussi, n’étant pas moi-même exempt de tout reproche non plus, avec le principal défaut de prendre tout au pied de la lettre. Trop se disperser, revient à tout faire et ne rien faire à la fois (je me fais cette réflexion pour moi). Je me rend compte aussi que trop trainer sur un sujet finit par lasser tout le monde.

Il y a tant à dire cependant sur cette ville, comme le Palais de la Bourse, la gare et ses azulejos, les lignes du tramway historique (comme à Lisbonne), les façades « Art Nouveau », l’église des Clercs, la Librairie Lello (il est conseillé d’y réserver une visite guidée pour éviter de faire deux heures de queue, surtout en période de pandémie), etc…

C’est tout, pour le moment !

Nicolas globe croqueur.

0-0-0

A découvrir sur le Canal du Midi entre Colombiers et Homps

L’ expérience fluviale automnale de Maïka, travel caoch, en famille sur 4 jours et bien plus encore.

0-0-0

Voici une nouvelle expérience qu’une grande voyageuse, avec sa famille, nous fait partager en vidéo sur le Canal du Midi entre Colombiers et Homps (3 écluses à franchir).

Avant d’accéder sur sa vidéo, je vous évoque les quelques lieux remarquables que vous pourrez découvrir :

Le Tunnel du Malpas et les étangs asséchés de Montady. Pour le tunnel, il est à noter qu’il le premier ouvrage de ce type sur un canal, et qu’il a pu être concrétisé grâce à l’obstination de Riquet face à des esprits chagrins qui se réjouissaient à l’idée d’une remise en cause complète de son projet, donc de le voir échouer. Il a en effet demander de poursuivre le chantier en douce, et contre l’avis de Colbert, pour prouver que le tunnel était possible, et il a eu raison.

L’Histoire a fait entrer Riquet dans la postérité contrairement à ses détracteurs qui sont partis dans les oubliettes.

Il est à souligner que cet ouvrage mesure 173 mètres de long, 6 mètres de large et 8 mètres 50 de hauteur. Il faut dire que la roche friable n’invitait pas forcément à envisager un tunnel, mais plutôt de retenir un tracé différent qui n’aurait pas permis de faire arriver le Canal du Midi en majesté par les écluses de Fontsérannes dans la ville natale de son concepteur. Les connaissances techniques en construction, notamment par la création de voutes a permis de relever le défi. Le lieu porte très bien son nom dans la mesure ou « malpas » signifie « mauvais passage ».

Pour la petite anecdote, et par ce que j’ai un esprit un peu rebelle, lors d’une petite promenade en bateau électrique depuis Capestang, j’ai bravé l’interdiction en empruntant ce tunnel alors que son franchissement n’est réservée qu’aux embarcations plus imposantes.

0-0-0

0-0-0

Voici le village remarquable de Poïlhes et sa passerelle métallique, peinte en vert, tout d’abord, puis repeinte en route en 2010, a pour origine une anecdote croustillante, ou comment un ouvrage justifié avant tout pour un intérêt particulier est passé ensuite dans le domaine de l’intérêt général. En 1927, le Génie Militaire de Montpellier dressa cet ouvrage pour permettre au commandant de la garnison de rejoindre sa maîtresse en toute discrétion. Devant rester provisoire très certainement, les villageois ont par la suite apprécié d’avoir un deuxième pont, entièrement piétonnier, toujours utilisé à ce jour

0-0-0

0-0-0

Le village de Capestang se caractérise par la Collégiale St Étienne, de style gothique construit à la fin du XIIIe siècle à la place d’un édifice roman, et visible de loin. Tout comme à Narbonne, l’édifice n’a jamais été terminé. Il manque la nef et aucun ajout n’a complété son chevet.

0-0-0

Le canal près de Capestang, aquarelle de Nicolas globe croqueur (et photographe).

0-0-0

Autre curiosité, l’ouvrage métallique du XIXe siècle, appelé le pont de Piétât.

0-0-0

0-0-0

Plus à l’Ouest, le village d’Argeliers, d’où est partie la révolte des vignerons du midi en 1907, aux revendications bien légitimes, et d’où est originaire Marcelin Albert, le meneur, qui s’est malheureusement fait berner par la suite au point d’être décrédibilisé auprès des siens.

0-0-0

0-0-0

En quittant le village, direction Le Somail, voici le Pont Neuf (dans le sens Béziers-Carcassonne).

0-0-0

Lavis encre sépia du pont neuf d’Argeliers par Nicolas globe croqueur (et photographe).

0-0-0

Le Somail, un incontournable. A cheval sur les communes de Sallèles d’Aude, Ginestas, Saint Nazaire d’Aude, d’une part, et en limite du Minervois et du Pays Narbonnais, un pont, une chapelle et une glacière symbolisent les lieux. Autrefois la couchée du 3ème jour pour les voyageurs de la barque de Poste en provenance de Toulouse. Il reste 75 km à parcourir jusqu’au Phare des Onglous, extrémité Est du Canal du Midi et 95 km jusqu’à Sète.

0-0-0

Le Somail, sa chapelle et son pont, aquarelle de Nicolas globe croqueur (et photographe).

0-0-0

Autre curiosité, la péniche épicerie du hameau qui a retrouvé repreneur après avoir été la « belle endormie » pendant quelque temps. Elle est amarrée près de la librairie et sa collection impressionnante de livres anciens. Sur mon visuel ci-dessous, elle est représenté avec les platanes sur la rive, qui ont été coupés depuis et remplacés par des jeunes pousses, en l’occurrence, du chêne ici.

0-0-0

La péniche-épicerie, aquarelle de Nicolas globe croqueur (et photographe).

0-0-0

En quittant le Somail et avant d’arriver sur Ventenac-Minervois, vous passerez sous l’élégant pont Saint-Rome.

0-0-0

0-0-0

Sur Ventenac Minervois, cet été 2021, vous apercevrez peut-être amarrée, la péniche « Marie-Thérèse ». Classée Monument historique, cette embarcation est tout un symbole à elle toute seule sur le Canal du Midi. Classée à l’Unesco, une association « Aventure Pluriel », spécialisée dans la sauvegarde du patrimoine maritime, compte la restaurer d’ici 2022, dans le but d’encadrer des manifestations culturelles dans la région. L’initiative à reçue le soutien de VNF.

Un bâtiment de style éclectique qui fait penser à une église fortifiée se dresse en majesté devant le canal. Il s’agit de la « cave gothique », érigée en 1880 sur la propriété du château de Ventenac-en-Minervois et dans laquelle, dès 1938, les producteurs se sont groupés en coopérative pour y proposer leur de vins blancs, rouges et rosés. En tout cas, son allure monumentale en fait, à mon avis, un des points de vente vinicoles les plus prestigieux au pied du Canal du Midi, architecturalement parlant.

0-0-0

La péniche « Marie-Thérèse », aquarelle de Nicolas globe croqueur (et photographe).

0-0-0

0-0-0

Après l’écluse d’Argens-Minervois, qui marque la fin des 54 km du bief le plus long , se dresse le village éponyme et son château qui abrite un gîte (en données 2021).

0-0-0

0-0-0

Après avoir contourné la colline de Pechlaurier , vous arriverez sur l’écluse.

0-0-0

0-0-0

Puis arrivée sur Homps après être passé sur l’ouvrage du demi-Ognon et avoir franchi la dernière écluse. Ici, le canal permet aux péniches de faire demi-tour.

0-0-0

0-0-0

Etape incontournable par ce que port de plaisance, et au charme architectural certain, un des ouvrages, la passerelle bleue, permet l’accès au sentier de 1,7 km qui aboutit au lac de Jouarre.

0-0-0

0-0-0

La passerelle bleue, aquarelle de Nicolas globe croqueur (et photographe).

0-0-0

Avant de visionner la vidéo, je terminerai par un des sites le plus remarquable de ce parcours, le pont-canal du Répudre, le premier ouvrage de ce type sur le Canal du Midi, au point que les notables venaient l’admirer lors de promenades dominicales, impressionnés par cette nouveauté.

0-0-0

0-0-0

0-0-0

Place maintenant à la vidéo…

0-0-0

0-0-0

… et pour en savoir plus, je vous invite à cliquer sur ce lien.

Nicolas globe croqueur.

0-0-0

La randonnée d’Alison sur le Canal du Midi en 2018

Une expérience de randonnée pédestre en 10 étapes.

0-0-0

Je vous invite à lire les 11 publications de l’administratrice et contributrice du blog « la pocheta » sur sa randonnée pédestre sur le Canal du Midi entre Toulouse et le phare des Onglous.

0-0-0

0-0-0

Etape 1 :    de Toulouse à Bazièges.

Etape 2 :    de Bazièges à Avignonet-Lauragais.

Etape 3 :    d’Avignonet-Lauragais à Bram.

Etape 4 :    de Bram à Carcassonne.

Etape 5 :    de Carcassonne à Marseillette.

Etape 6 :    de Marseillette à Homps.

Etape 7 :    d’Homps à Ouveillan.

Etape 8 :    d’Ouveillan jusqu’à Poïlhes.

Etape 9 :    de Poïlhes à Béziers.

Etape 10 :  de Béziers à Marseillan.

0-0-0

0-0-0

Epilogue :   Le bilan.

0-0-0

0-0-0

Sorties graphiques sur la place de l’Odéon à Paris

Les sorties de Nicolas globe croqueur sur cette place du 6ème arrondissement de Paris, et dans le « monde d’avant ».

0-0-0

Avant que la situation « ne revienne à la normale » comme il est d’usage d’entendre ici et là, autrement dit, pouvoir participer à des sorties Urban sketchers ou autre sans l’astreinte d’un groupe limité à six personne, voici mes visuels de la place de l’Odéon à Paris, réalisés avant que ce fichu virus ne « rabatte les cartes », et dans le cadre de sorties organisées par un « confrère » contributeur sur les blogs des Urban sketchers Paris et Urban sketchers Monde, auprès duquel il me reste beaucoup à apprendre, Alex Hillkurtz.

0-0-0

0-0-0

0-0-0

0-0-0

0-0-0

0-0-0

0-0-0

0-0-0

0-0-0

En guise de « cerise sur le gâteau », voici deux visuels de monuments remarquables situés dans les environs, le Palais du Luxembourg, d’une part, et l’Église Saint-Sulpice, d’autre part.

0-0-0

0-0-0

0-0-0

Nicolas globe croqueur.

0-0-0

Philippe Montbatten, Prince Consort du Royaume-Uni

Le probable cousinage de Nicolas globe croqueur avec le Duc d’Édimbourg, disparu le 9 avril 2021.

0-0-0

Bonjour.

M’appuyant sur des croisées de données établies plus ou moins rigoureusement, sur les sites MyHeritage, Geneanet et Familysearch à propos de cette ascendance lointaine, j’admet qu’il puisse y avoir des erreurs et c’est pourquoi je la considère plus probable que certaine, loin de moi de me considérer comme un généalogiste au sens professionnel du terme.

J’ai donc une approche d’un amateur éclairé et, dans les années qui vont suivre, en m’appuyant sur les informations que j’irai glaner ici et la, je serai très certainement amené à affiner, voire remettre en question ce que vous allez découvrir ci-dessous.

Monsieur de Sainte Colombe, du haut de toute sa rigueur janséniste, dans l’excellent film « Tout les matins du monde » répliquait à Marin Marais, à ses débuts, « qu’il faisait de la musique », mais « qu’il n’était pas musicien ».

Pour moi même, je fais de la généalogie, mais je ne suis pas généalogiste.

Voici mon probable cousinage avec Philippe Mountbatten, Prince Consort du Royaume-Uni (10 juin 1921/9 avril 2021).

0-0-0

Branche paternelle :

0-0-0

Branche maternelle :

0-0-0

Pour revenir à la page d’accueil de ma généalogie, c’est sur ce lien.

0-0-0

Le site de Jacques Chanis, un des abonnés sur geneanet qui m’est d’une utilité précieuse dans mes recherches.

0-0-0

Nicolas globe croqueur (et photographe).

0-0-0

La « Marie Thérèse », une péniche en restauration

Evocation non seulement d’une embarcation faisant partie du patrimoine du Canal du Midi, mais j’évoque ici l’architecture et les essences d’arbres.

0-0-0

« Dis-leur! » un site d’information sur l’Occitanie s’est penché, ce mois de décembre 2020, sur la « Marie-Thérèse », non seulement une des nombreuses péniches qui ont navigué le long du Canal du Midi par le passé, mais la plus ancienne, parait-t ‘il.

J’avais repéré cette embarcation dès 2014 sur le Canal de la Robine, amarrée près de l’écluse de Mandirac, en ce mois d’août. Continuant ma route vers Port-le-Nouvelle, je l’avais cependant gardée dans un coin de ma mémoire, me promettant de revenir et de m’approcher de plus près.

0-0-0

0-0-0

Cela a été chose faite neuf mois après et… qu’elle ne fut pas ma (relative) déception!!!???

Après avoir été sujette à une manifestation évènementielle éphémère, suite à une restauration, elle semblait vouée à l’abandon et à la dégradation, à mon grand désespoir. Son état avait même empiré, ce que j’avais constaté en m’y approchant.

0-0-0

0-0-0

0-0-0

J’y étais monté et mon sentiment ne s’était que renforcé, comme vous pouvez le découvrir sur les photos ci-dessous.

0-0-0

0-0-0

0-0-0

0-0-0

Je pouvais espérer mieux pour cette pinardière de plus de 160 ans!!! et pourtant…

… l’avoir revue, en bien meilleur état et amarrée à Ventenac-en- Minervois dernièrement m’a redonné du baume au cœur. En fait, j’ai cru comprendre qu’elle stationnait ici depuis 2018.

0-0-0

0-0-0

0-0-0

0-0-0

Je n’ai pas non plus hésité à en faire une aquarelle avec en arrière plan la « cave gothique », érigée en 1880 sur la propriété du château de Ventenac-en-Minervois et dans laquelle, dès 1938, les producteurs se sont groupés en coopérative pour y proposer leur de vins blancs, rouges et rosés. En tout cas, ce bâtiment aux allures monumentales qui rappellent une église reste, à mon avis, un des points de vente vinicoles les plus prestigieux au pied du Canal du Midi, architecturalement parlant.

Ici aussi, le chancre coloré au raison des platanes et de nouvelles pousses viennent les remplacer. Sur le secteur, c’est le chêne qui a été choisi.

0-0-0

0-0-0

Pour rappel, huit essences d’arbres ont été retenues pour remplacer les platanes malades . Le chêne de Toulouse à l’écluse de Laval, puis l’érable plane jusqu’au Seuil de Naurouze, le chêne de nouveau jusqu’à Castelnaudary, le tilleul à grandes feuilles de Castelnaudary à Carcassonne, le chêne de Carsassonne à Trèbes, le peuplier blanc de Trèbes à Argens Minervois, le chêne d’Argens-Minervois à Ouveillan, le micocoulier d’Ouveillan à Béziers, le chêne de Béziers à l’écluse de Bagnas, puis le pin d’Alep, le tamaris et mûrier blanc jusqu’à l’étang de Thau. Concernant le Canal de la Robine, le chêne a été retenu entre Sallèles d’Aude et l’écluse de Sainte Lucie, puis le pin d’Alep, le tamaris et mûrier blanc jusqu’à Port-la-Nouvelle.

Pour en savoir plus, je vous invite à lire la publication sur le lien ci-dessous, qui met l’accent sur les associations qui se mobilisent pour pérenniser ce symbole du patrimoine fluvial.

0-0-0

0-0-0

C’est tout, pour le moment !!!

Nicolas globe croqueur (et photographe).

0-0-0

Edit de Nicolas du 15/04-2021 :

J’apprend que la « Marie-Thérèse », en route pour la cale sèche de Castelnaudary, n’a pas pu franchir l’écluse de l’Aiguille début avril 2021, par ce que trop large. Espérons que la prochaine tentative se couronnera de succès, dans la mesure ou, par le passé, elle a du franchir plus d’une fois cet ouvrage. Ils se peut qu’elle ait été élargie lors d’une précédente restauration.

Je salue cependant l’équipage, qui a tout mis en œuvre pour tenter son passage, surtout que ce n’est pas l’écluse de l’Aiguille qui a le gabarit le plus étroit, mais l’écluse de Saint-Martin, en amont.

0-0-0