Echappées portugaises, 2016

Randonnées graphique et photographiques de Nicolas Globe croqueur en Algarve.

0-0-0

Sur cette publication, un souvenir graphique et photographique printanier d’un voyage dans le sud du pays en mai 2016.

Tout d’abord, figurent sur cette carte les endroits (indiqués en rouge et blanc) où j’ai été dessiner, peindre et photographier. A noter également l’indication sur la route la plus longue du Portugal, la nationale 2, Chaves/Faro, une route touristique qui s’étend sur 739 km environ, en dehors des sentiers battus. Un jour peut-être je l’emprunterai.

0-0-0

0-0-0

Pour commencer, trois visuels sépia des falaises d’Odeceixe, d’Arrifana et le cap Saint-Vincent. En données 2020, et pour info, la plage bordant les falaises d’Odeceixe est un rendez-vous naturiste, donc un très bon endroit, par exemple, pour aller croquer le corps humain, sous réserves, bien entendu, de l’approbation de celles et ceux qui seront choisi(e)s. En revanche, âmes pudibondes, s’abstenir.

0-0-0

0-0-0

Je poursuis par deux visuels, Odceixe, avec son moulin, et Aljezur (aquarelle du bas).

0-0-0

0-0-0

Au centre de ce village se dresse une église (Igreja Nova de Aljezur) et son promontoire offrant une vue sur les toits, l’ensemble bordé d’une place ombragée par des arganiers, fort appréciée des locaux et des touristes.

0-0-0

0-0-0

0-0-0

0-0-0

A la pointe Sud-Ouest du pays se dresse le Cap Saint-Vincent et son phare, endroit parfois fort venteux, au point que les marchands ambulants présent sur le site, outre la vente de poissons frais et divers souvenirs, proposent aussi des pull-overs, ce que j’étais loin d’imaginer à cette latitude.

0-0-0

0-0-0

Plus à l’intérieur des terres cette fois-ci, avec des chaleurs déjà caniculaires en ces débuts d’après-midi du mois de mai, un endroit qui mérite le détour, ne serait-ce que pour son pont romain très bien conservé et ses remparts mauresques, Silves. L’ Arade traverse la ville. Un port important s’y trouvait autrefois avant que le fleuve ne s’ensable.

o-o-o

0-0-0

Silves, capitale du petit royaume musulman d’Algarve au 12ème Siècle, était un un foyer culturel, artistique et commercial important, lié à l’Andalousie voisine et à l’Afrique du Nord. La ville fut reconquise par les chrétiens et rattachée au Portugal au 13ème Siècle. Une grande partie de l’architecture maure fut détruite par le tremblement de terre de 1755.

Tremblement de terre qui a aussi détruit l’ancienne cathédrale dont la construction a débuté au 13ème Siècle en lieu et place d’une mosquée. Modifiée au 15ème Siècle dans le style gothique, elle a été reconstruite, après la catastrophe, dans le style baroque.

0-0-0

0-0-0

0-0-0

Face à la cathédrale se dressent de beaux édifices aux architectures remarquables et une petite terrasse ou je me suis attablé. J’ai été servi par le gérant anglais du restaurant qui m’est paru d’autant plus sympathique qu’il exprimait son hostilité au brexit.

0-0-0

0-0-0

0-0-0

Une autre architecture remarquable, le marché municipal couvert de Loulé de style néo-mauresque. Il me rappelle un peu le bâtiment du musée Georges Labit à Toulouse.

0-0-0

0-0-0

Pour terminer, voici deux photographiques nocturnes de Faro, avec notamment un bâtiment d’inspiration néo-mauresque et néo-manuéline.

0-0-0

0-0-0

C’est tout, pour le moment !!!

Nicolas globe croqueur (et photographe).

0-0-0

Pour continuer à vous évader, je vous invite à lire la publication, complétée d’une vidéo, de mon ami Alain Marc, peintre, aquarelliste et maitre de stages sur ce lien : « Le nouveau voyage du bleu » (vous y retrouverez notamment les falaises et la plage d’Odeceixe).

0-0-0